Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 03Article 539146

General News of Thursday, 3 September 2020

Source: Actu Cameroun

Des anciens de Guili engagent un bras de fer avec le nouveau chef élu, l'affaire chez le Minat

Une partie de la population accuse Hamadou Yanoussa d’avoir usé du trafic d’influence pour se faire élire au détriment de la réglementation en vigueur.

Les populations du canton de Guili, située dans la région de l’Extrême-Nord, contestent l’élection d’Hamadou Yanoussa comme du chef de 2ème degré. Elles viennent à Paul Atanga Nji, le ministre de l’Administration Territoriale pour lui faire part de leur mécontentement.


Mépris du décret N° 77/245 du 15 Juillet 1977

Dans la correspondance, les signataires estiment que Hamadou Yanoussa est « un individu qui n’a aucun lien avec ladite Chefferie ». Il a été élu « parce que bien nanti et a décidé de mettre les moyens en usant du trafic d’influence pour s’en accaparer au détriment des ayants droits et dans le mépris total de la réglementation en vigueur ».

Il s’agit, pour les plaignants, de la non application du décret N° 77/245 du 15 Juillet 1977. Mais aussi, des pratiques des actes de corruption, intimidation et manipulation.

Trafic d’influence

Dans la correspondance, les populations dénoncent la corruption qui a influencée cette nomination. A titre exemple, expliquent-elles, l’article 08 du décret sus-évoqué stipule que ne peut faire acte de candidature que les personnes ayant un parent qui a été Chef. « Mais certains candidats à l’instar de M. Hamadou Yanoussa, ex-coordonnateur du péage routier, à peine sorti de la prison de kodengui (…) a aussitôt commencé à corrompre les lawanes et notables constituant l’électorat chargé de désigner le chef. »

En somme, les habitants du canton contestent ce résultat ainsi que la méthode de cette désignation. « Cette façon de faire n’honore guerre notre chère et beau pays, nos traditions et ternit en plus l’image de notre administration préfectorale ». Disent-ils.

Notons que c’est au troisième tour que le candidat Hamadou Yanoussa a eu raison de Yerima Bouba avec 10 voix contre 8.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter