Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 01Article 559481

General News of Tuesday, 1 December 2020

Source: Actu Cameroun

Des Français offre des cartons de jouets aux enfants Camerounais

La mobilisation pour récolter des jouets, en faveur des enfants camerounais, a été forte. Il faut désormais financer le transport des colis. L’association AVE manque de fonds.

Plusieurs cartons de jouets, destinés à des enfants camerounais, ont été détruits, lors de l’incendie d’Emmaüs. Michèle Maurice, la plus ancienne des bénévoles, multiplie les actions en direction du Cameroun, en lien avec le père Yves Etoga et l’AVE (association vivre ensemble). Un élan de solidarité s’est créé pour les petits Camerounais. En deux semaines, les dons ont afflué, à la salle paroissiale d’Arlod, venant de tout le pays bellegardien et de la Haute-Savoie.

50 cartons à expédier
« Quelque 80 personnes sont venues déposer énormément de jouets, jeux, livres, peluches, layettes, vêtements pour enfants, sourit Michèle Maurice. C’est plus que prévu et qu’attendu. Cela fait chaud au cœur. Nous remercions tous les donateurs. Je pense qu’on aura une bonne cinquantaine de cartons à envoyer au Cameroun. » Plusieurs associations, telles que le Concordia FC, le Valserine FC, Asocop (Association pour la solidarité et la coopération participative) ont également fait des dons. Michèle aimerait faire partir les colis le 15 décembre, au plus tard. « Le transport coûte très cher, environ 3 euros le kilo de marchandise, regrette Michèle. Depuis des années, c’est Emmaüs qui finance. Avec l’incendie, il faut remonter la structure. On manque de fonds. » Elle en appelle, une nouvelle fois, à la générosité des particuliers et des entreprises locales, pour réunir les 4 000 euros nécessaires au transport des colis, jusqu’à Yaoundé.

Depuis 10 ans, Michèle se démène pour envoyer régulièrement des colis et financer différentes actions sur place. Elle vient d’envoyer 350 kg de vêtements, répartis en 22 cartons, le 25 novembre. Une entreprise locale achemine gratuitement la marchandise jusqu’à la plateforme de Morangis. Un transporteur camerounais se charge ensuite de les envoyer à Yaoundé, via le port de Douala. « La sœur et la nièce du père Yves réceptionnent les colis, qui sont distribués dans la banlieue de Yaoundé et dans la brousse, au sein du diocèse de Mbalmayo », précise Michèle Maurice.

Pour faire un don, appeler Michèle Maurice au 04 50 56 08 94. En cas d’absence, laisser un message.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter