Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 21Article 619408

Actualités of Tuesday, 21 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Dernières heures: le BIR envoie des troupes en renfort à Bamenda

Des troupe du BIR Des troupe du BIR

• Les effectifs de l'armée ont diminué à Bamenda et dans tout le Noso

• Des nouvelles troupes ont été mobilisées dans cette zone

• Ces soldats du BIR sont arrivés hier lundi


Des informations parvenues à la rédaction de CamerounWeb indiquent que ces renforts arrivés à Bamenda vont aussitôt se déployer sur le terrain.

Les troupes de l'armée camerounaise sont confrontées depuis quelques années à des pertes en vies humaines à cause de la guerre anglophone. Cette guerre est particulièrement meurtrière pour les militaires même si elle l'est autant pour les ambaboys.

Le 16 septembre, l’armée camerounaise avait perdu 16 éléments dans une des récentes attaque menées par les hommes du combattant sécessionniste connu sous le nom de "Général No Pity". Au moins deux véhicules blindés de l’armée ont été incendiés.

Les groupes armés séparatistes ont emporté avec eux plusieurs armes et des matériels de guerre. Le lendemain ils ont attaqué les locaux de la sous-préfecture de Balikumba toujours dans le Nord-Ouest.

Une autre équipe de l’armée camerounaise appelée en renfort pour traquer le général "No Pity" a eu un grave accident. Le véhicule et tous les passagers ont fini leur course dans un ravin. Une vingtaine de soldats ont été gravement blessés.

Des atrocités qui ont conduit plusieurs leaders d'opinion à appeler l'armée à faire usage de la force dans le Noso.

"Des corps démembrés et suppliciés de nos soldats dans le NOSO: une honte pour notre démocratie ! J'ai les viscères serrés. Nous sommes en situation de légitime défense en zone anglophone. L'usage de la force est désormais une obligation pour l'Etat. Il faut sauver nos soldats, les populations et ramener la quiétude dans le NOSO", avait écrit Serges Espoir Matomba il y a quelques jours.

Rejoignez notre newsletter!