Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 03 27Article 501574

General News of Friday, 27 March 2020

Source: camer

Dernière minute: 'le Coronavirus s'invite chez le PM'

Le Premier Ministre camerounais n'a pas contracté le covid-19. La précision vaut son pesant d'or. Par contre, les ministres qui ont pris part hier jeudi au conseil des ministres ont respecté les règles de la distanciation sociale, ils se sont soumis à la prise de leur température à l'aide des thermoflashes, à la désinfection des mains avant leur entrée dans les services de Joseph Dion Nguté.

Le Covid-19 met tout le monde d'accord

Le chef du gouvernement a instruit le ministre de la Santé publique Manaouda Malachie de suivre étroitement l'exécution et de rendre régulièrement compte de l'évolution du Plan gouvernemental de riposte contre le coronavirus (Covid-19).

L'on a également pu constater que le PM s'est abstenu de donner la traditionnelle poignée de main aux ministres en raison de la situation sanitaire due au coronavirus.

Chine-Cameroun: Le parachèvement des projets en cours remis en question

L’exécution des projets conclus dans le cadre de la coopération entre la Chine et le Cameroun est insatisfaisant. C'est ce qui ressort du dernier conseil de cabinet pprésidé jeudi par le PM Joseph Dion Nguté.

Alamine Ousmane Mey a indiqué aux médias que le portefeuille de la dite coopération concerne près de 3 300 milliards de Fcfa qui contribuent aux investissements dans des secteurs stratégiques que sont les ports, les routes, les infrastructures de production énergétique, les écoles, les télécommunications, les infrastructures sportives, les centres de loisirs…

cette coopération est pourtant peu reluisant qu'elle ne parait puisqu'elle accuse "une faiblesse du rythme de consommation des ressources mises à notre disposition" selon le ministre de l’Economie.

Il ajoute: "On peut également s’interroger sur l’efficacité et l’efficience dans la mise en œuvre des projets qui bénéficient déjà de financements. C’est le lieu de le relever pour certainement se poser des questions profondes sur les délais de mise en œuvre des projets qui vont au-delà de ce que nous sommes en droit d’attendre."

Ces difficultés sont relatives à la libération tardive des emprises, aux lenteurs dans le paiement des frais dédiés au démarrage des travaux, au non-respect de certaines clauses contractuelles et à une prise en compte insuffisante des ouvrages complémentaires indispensables à la mise en service des infrastructures réalisées.

Pour rappel, la suspension de l'octroi de nouveaux marchés dans le cadre de la coopération économique Chine-Cameroun a été ordonnée par le PM sur instruction de Paul Biya. Cela pour l'avenir proche dans l'attente de l'exécution des projets entamés, mais qui tardent à s'achever sur le terrain.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter