Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 16Article 573847

General News of Tuesday, 16 February 2021

Source: Actu Cameroun

Dernière heure: un journaliste séquestré à cause d’une affaire de fantôme

Jean Marie Biongolo, puisqu’il s’agit de lui, travaille pour le compte du journal « Le Zenith ». Actu Cameroun apprend de source bien introduite que l’homme de média est séquestré à l’heure actuelle au service des renseignements généraux sur instructions d’une autorité administrative.

C’est une actualité de dernière heure qui alimente les débats au sein de la presse camerounaise. En effet, ce mardi 16 février 2021, Actu Cameroun apprend de source digne de foi que Jean Marie Biongolo est séquestré à cause d’une affaire de fantôme. D’après des sources crédibles, le journaliste politique en service à l’hebdomadaire « Le Zénith » est retenu, en ce moment, au service des renseignements généraux sur instructions d’une autorité administrative.

L’on apprend par la suite qu’il s’agit d’une sombre affaire de sorcellerie, où l’ancien préfet du Mfoundi « causerait » du tort à son remplaçant. « Il est, en effet, demandé à J.M. Biongolo de livrer sa source quant à l’article qu’il a rédigé, ces derniers jours, faisant état de ce que « le nouveau préfet du département du Mfoundi a déserté son bureau parce qu’il y voyait le fantôme de son prédécesseur, Jean Claude Tsila, décédé », écrit le journaliste Serge Aimé Bikoi.

« A défaut de révéler sa source, dit-on au service des renseignements généraux, le journaliste sera présenté au procureur de la république dans les prochaines heures », a poursuivi le chef de desk du service politique à Radio Tiemeni Siantou, un média privé émettant depuis Yaoundé au Cameroun. Nous y reviendrons.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter