Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 12Article 613351

Actualités of Thursday, 12 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Dernière Minute : le Canada préoccupé par la détention de Rebecca Enonchong

Le Canada préoccupé par la détention de Rebecca Enonchong Le Canada préoccupé par la détention de Rebecca Enonchong

Rebecca Enonchong a passé sa deuxième nuit à la gendarmerie

• Le Canada réclame sa libération

• Elle est accusée d’outrage à magistrat



Depuis l'arrestation hier de Rebecca Enonchong, femme d'affaires et directrice générale d'Appstech, l'un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions d'applications d'entreprise, des voix s’élèvent pour dénoncer ce qui apparait comme une violation flagrante des droits de l’homme. Parmi les personnalités qui dénoncent l’arrestation de Rebecca Enonchong, figurent de nombreux diplomates.

C'est le cas par exemple de l'ambassadeur de France au Cameroun, Christophe Ghuilou qui a fait un tweet pour revendiquer sa libération.

Le haut-commissariat du Canada au Cameroun vient aussi de réagir pour marquer sa préoccupation. La re représentation officielle du Canada martèle dans son communiqué que l’arrestation de la femme d'affaires est un signal envoyé par le Cameroun aux investisseurs et partenaires technologiques étrangers.


www.camerounweb.com vous propose ci-dessous l'intégralité du communiqué


"Le Canada se dit très préoccupé par le signal envoyé aux investisseurs et partenaires technologiques étrangers par la détention arbitraire de Mme Rebecca Enonchong. Les secteurs de la technologie et des startups au Cameroun ont un énorme potentiel pour créer des emplois et de la richesse dans le pays. Mme Enonchong est un leader dans ces secteurs dont tous les Camerounais peuvent être fiers. En tant que présidente du conseil d'administration d'Afrilabs, un réseau panafricain de centres d'innovation à travers l'Afrique, présidente d'ActivSpaces au Cameroun avec ses trois tech hubs au Cameroun, et cofondatrice du #Cameroon Angels Network, elle nourrit les talents technologiques camerounais et attire des étrangers essentiels dans le secteur technologique. #FreeRebecca #africatechie »


Rappel

Rebecca Enonchong a été placée en garde vue hier pour outrage à magistrat. Elle est depuis ce matin devant le juge. Si elle est reconnue coupable des faits qui lui sont reprochés, elle risque jusqu’à trois ans de prison et deux millions d’amende.

Il faut préciser que tout est parti d’un problème familial qui l’oppose à l’un de ses frères. Elle a réclamé que toutes les affaires qui se ressemblent soient gérées par un seul enquêteur. Ce que le procureur n’a pas vu d'un bon œil et l’a placée en garde à vue.

Rejoignez notre newsletter!