Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 10 31Article 475038

General News of Thursday, 31 October 2019

Source: actucameroun.com

Depuis Kondengui, Gilbert Baongla convoque un AG extraordinaire de son parti


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

C’est mardi dernier que la nouvelle tombe. Morgan Palmer le vice-président du Parti Républicain, annoncé que son président fondateur est destitué de son poste de Président.
Y-a-t-il un duel à la tête du parti Républicain ? La question se pose désormais avec acquitté. Mardi dernier, Morgan Palmer, le président intérimaire nommé par Gilbert Baongla annonce la destitution de ce dernier de son poste de président. Pour motif, Morgan Palmer cite l’incapacité du fils de Paul Biya à diriger le parti.

En effet, Gilbert Baongla est trempé dans une affaire judiciaire, d’où sa détention à Kondengui. Pour Morgan Palmer, c’est la raison de sa mise à l’écart. « Il fait l’objet d’une longue détention préventive et d’un feuilleton judiciaire à l’issue incertaine ». Indique celui-ci dans son communiqué.

Destitution

Dans le même communiqué il cite l’article qui autorise la destitution du président. C’est « conformément aux statuts du Parti Républicain, qui stipule en leur article 53.2 que tout empêchement excédant un délai d’01 mois, entérine la démission du Président, le Parti est dans l’obligation de constater son incapacité à diriger et d’en tirer les conclusions ».

Selon Morgan Palmer, plusieurs irrégularités rythment ce procès. Mais que néanmoins, les militants du parti espéraient un dénouement rapide de ceci. Ainsi, ceux-ci sont restés toujours attentifs au verdict, « jusqu’à ce que le calendrier électoral et ses contingences nous rappelle aux réalités urgentes des élections locales à venir ».

Locales avenirs

2020 est on le sait une année électorale au Cameroun. Morgan Palmer veut bien aller aux élections. C’est dans le fond l’objet de la discorde. « Notre petite incompréhension vient de sa volonté de ne pas faire participer le Parti Républicain aux élections locales histoire de favoriser le succès du Parti de son père » fait savoir ce dernier.

Depuis, sa prison Gilbert Baongla communique qu’il se désolidarise de son vice-président et annonce une assemblée générale extraordinaire.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter