Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 15Article 555925

xxxxxxxxxxx of Sunday, 15 November 2020

Source: lebledparle.com

Decès: hommage poignant de Maurice Kamto à Jerry Rawlings

Le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) à travers des publications sur les réseaux sociaux le samedi 14 novembre 2020, s’est exprimé sur les départs de l’ancien président du Mali et du Ghana décédés cette semaine.


L’hommage à ATT


Après une opération du cœur à l’hôpital Luxembourg de Bamako, puis évacué en Turquie, Amadou Toumani Touré, est décédé à l’âge de 72 ans dans la nuit du lundi 9 à mardi 10 novembre 2020.

L’homme politique Maurice Kamto ému par ce départ n’a pas manqué de saluer la mémoire de ce grand homme politique africain. « Je salue la mémoire du Président Amadou Toumani Toure pour son rôle majeur dans la libération du Mali du joug de la dictature. L’organisation, sous la houlette du Président Amadou Toumani d’élections multipartites réussies, a permis un transfert de pouvoir aux civils et fait de lui « le soldat de la démocratie ». Sincères condoléances à son pays et à sa famille », écrit le leader du MRC.

Amadou Toumani Touré avait dirigé une période de transition au début des années 90, avant d’être élu président de la République du Mali en juin 2002. Avec 64,35% des voix au second tour, Amadou Toumani Touré avait ainsi battu son challenger, Soumaïla Cissé, ancien ministre, qui s’était retrouvé avec 35,65% des suffrages.

ATT est réélu président de la République, le 29 avril 2007, dès le premier tour, avec 71,20% des suffrages face à son principal concurrent, Ibrahim Boubacar Keïta, qui se retrouvait avec 19,15% des voix. ATT sera par la suite chassé du pouvoir par un coup d’Etat, le 22 mars 2012. En effet, dans la nuit du 21 au 22 mars 2012, il est renversé par les mutins du Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’État (CNRDRE).

Dirigés par le capitaine Amadou Haya Sanogo, les putschistes dénonçaient la gestion, par le Président Amamdou Toumani Touré, du conflit au nord du Mali entre l’armée et la rébellion touaregue du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA). ATT part se réfugier au Sénégal et rend le tablier.

Amadou Toumani Touré est né le 4 novembre 1948 à Mopti, dans l’ancien Soudan français, l’actuel Mali. Il est décédé dans la nuit du lundi à mardi, après avoir passé une bonne partie de ses derniers jours en exil (8 avril 2012), au Sénégal, d’où il n’est rentré qu’en 2019.


L’hommage au capitaine Rawlings

L’ancien président ghanéen John Jerry Rawlings est mort à Accra, à l’âge de 73 ans, jeudi 12 novembre, à l’hôpital universitaire Korle-Bu d’Accra, où il avait été admis une semaine auparavant.

Sur la toile Maurice Kamto salut l’empreinte marqué le défunt leader politique dans son pays comme en Afrique. « Le président Rawlings a marqué d’une forte empreinte l’histoire de son pays, le Ghana et de toute l’Afrique. Panafricaniste dans l’âme, il s’est intéressé de près aux crises multiformes qui déchirent le Cameroun. Une des blessures que le Président Rawlings emporte avec lui est la rémanence de la guerre civile dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, qui tire le Cameroun vers les abysses. Mes condoléances attristées au Ghana et à sa famille », écrit le candidat arrivé deuxième à l’élection présidentielle de 2018.

L’annonce de son décès a déclenché de très nombreuses réactions. « Un baobab est tombé », a regretté le président ghanéen Nana Akufo-Addo, qui a également décrété un deuil national de 7 jours et ordonné la mise en berne du drapeau national. Il avait dirigé le Ghana de 1981 à 2001.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter