Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 05Article 612037

Actualités of Thursday, 5 August 2021

Source: www.camerounweb.com

De retour des obsèques de sa femme, un père et ses enfants meurent dans un grave accident entre Pouma-Edéa

Grave accident au Cameroun Grave accident au Cameroun

• Un père et ses enfants meurent effroyablement dans un accident de circulation

• Ils ont été enterrés dans le village Matom

• Les sources indiquent le père qui n'a pas doté sa femme a eu des échanges houleux avec sa belle famille à ce propos avant son tragique décès



C'est une scène qui a troublé les riverains de la nationale n°03 ce lundi 3 août dernier. François Bakang et ses quatre enfants qui rentraient de l'enterrement de sa femme et mère trouvent la mort dans un terrible accident.

Les images de l'accident sont insoutenables. Les témoins de cette scène effroyable témoignent de la stupeur des riverains. Informés les proches de la famille en deuil dans la Sanaga maritime sont arrivés sur le lieu de l'accident en compagnie de l'évêque d'Edéa, Mgr Jean Bosco Ntep. Sur place, les restes des corps qui sont irrécupérables, sont déposés dans un premier temps à la morgue de l’hôpital régional d’Edéa, avant d'être conduits sans cercueils au village Matom où ils ont été immédiatement inhumés en présence de l'Evêque, du Commandant de la compagnie de gendarmerie d’Edéa, le Directeur de l’hôpital, Dr Jean Gustave Tsagadigui, le Procureur de la République et du Préfet de la Sanaga Maritime.

Selon les derniers recoupements, Monsieur François Bakang a eu des discussions houleuses avec la famille de sa femme lors de son enterrement. Il est indiqué que n'ayant pas doté sa femme et mère de ses enfants de son vivant, la belle-famille a refusé de lui donner de leur fille. La famille lui a quand même remis les quatre enfants.

C'est au retour de l'enterrement que sa voiture à une trentaine de kilomètres du lieu des obsèques s'est retrouvée nez à nez avec un camion. Les conséquences sont graves, la voiture est écrasée , ni lui et les enfants ne sont sortis indemnes.

Rejoignez notre newsletter!