Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 30Article 616321

Actualités Régionales of Monday, 30 August 2021

Source: www.camerounweb.com

DERNIERE MINUTE: les sécessionnistes attaquent et pillent un marché à Kumbo

Ils accusent les commerçants de n’avoir pas respecté le mot d’ordre de 'ville-morte' play videoIls accusent les commerçants de n’avoir pas respecté le mot d’ordre de 'ville-morte'

• L'attaque a eu lieu ce lundi 30 août 2021

• Il s'agit du marché situé devant l'hôpital général de St ELIZABETH à Kumbo

• Ils accusent les commerçants de n’avoir pas respecté le mot d’ordre de «ville-morte»



C’est un véritable calvaire que vivent les populations des régions anglophones depuis le début de la crise sécuritaire qui secoue cette partie du Cameroun.

Dans la matinée de ce lundi 30 août 2021, ce sont les pauvres commerçants du marché situé devant l'hôpital général de St ELIZABETH à Kumbo qui ont reçu la visite des combattants sécessionnistes d’Ambazonie. Ils ont détruit les marchandises, pillé des boutiques et bastonné des commerçants provoquant une panique généralisée dans la localité.

Selon une source locale jointe par la rédaction de CamerounWeb, ils accusent les commerçants de n’avoir pas respecté le mot d’ordre de « ville-morte » instauré depuis plusieurs années déjà pour pousser les autorités de Yaoundé à céder à leurs revendications.

On signale plusieurs blessés légers et aucune perte en vies humaines n’est à déplorer.



NOSO : les éléments du ‘General NO PITY’ publient la vidéo de l’attaque d'Elak Oku

L’attaque a eu lieu ce lundi 23 août 2021 dans le département de Bui, situé dans la région du Nord-ouest.

Les combattants sécessionnistes du ‘General NO PITY’, lors de cette attaque, ont incendié le marché d'Elak Oku, les locaux du conseil municipal et la maison du maire.

Ce mardi, ils viennent de publier la vidéo des affrontements qui les ont opposés au militaires camerounais qui gardaient les lieux. On peut y observer de violents échanges de coups de feu avec des sécessionnistes qui font usage d’armes lourdes. Et contrairement à son habitude, le ‘General NO PITY’ ne s’est pas fait filmé lors de l’attaque et n’a fait aucune déclaration.

Il faut rappeler que les sécessionnistes accusent les commerçants de ne pas respecter le mouvement de "ville morte". Ils ont au passage vandalisé des véhicules, des magasins et d'autres objets de valeur avant d'y mettre le feu.

Rejoignez notre newsletter!