Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 13Article 548413

General News of Tuesday, 13 October 2020

Source: cameroun24.net

DERNIERE MINUTE: les employés de la CDC réclament 13 mois de salaires impayés

Les employés de la Coopération Camerounaise pour le développement (CDC), le 2e plus gros employeurs au Cameroun sont actuellement dans la rue.

Ces employés écrasés par le poids de 13 mois de salaires impayés parcourent actuellement les rues de Tiko, pancartes en main pour réclamer l'apurement de cette dette salariale.

Nombreux sont ceux qui déplorent les cas de maladies qu'ils ne peuvent plus soigner, la misère ambiante dans leurs familles, les enfants qu'ils ne peuvent plus envoyer à l'école, etc.

Depuis 4 ans déjà les activités de cette immense plantation qui employaient des milliers de camerounais et exportaient ses produits, sont à l'arrêt.

En effet, les séparatistes qui ont ordonné la fermeture de cette plantation menacent, enlèvent les travailleurs qui n'exécutent pas leur mot d'ordre.

Des pans entiers de la production de cette entreprise agricole sont sinistrés comme l'indique les rapports du Groupement Interpatronal du Cameroun GICAM.

Ces difficultés financières font que l'entreprise soit pratiquement au bord de la banqueroute et ne peut plus remplir ses engagements, d'où cette grogne permanente de ce qu'il en reste et l'appel à la fin de la guerre dans cette partie du pays par les forces vives et amis du Cameroun.

Les régions anglophones du Cameroun sont frappés par un violent conflit qui oppose l'armée régulière à des séparatistes qui réclament l'indépendance de leurs régions.

Le conflit a déjà fait plus de 12 000 morts et un million de réfugiés et déplacés internes selon des ONGs locales internationales.

Le Sénat américains menace de sanctions ciblées les différents protagonistes gouvernementaux et séparatistes qui violent les Droits de l'Homme.

Plusieurs partis de l'opposition réunis au sein des forces pour le changement, la sécurité et la paix au Cameroun ont débuté le 22 septembre 2020 une série de manifestations pour demander au gouvernement de mettre fin à cette guerre.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter