Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 14Article 607951

Actualités of Wednesday, 14 July 2021

Source: www.camerounweb.com

DERNIERE MINUTE : les anglophones prennent d’assaut l’hôtel de Paul Biya

Paul Biya play videoPaul Biya

• Une manifestation sera organisée le 17 juillet contre Biya

• La marche de ce 13 juillet lance les hostilités contre Paul Biya

• Les manifestants réclament la tête de Biya



Une grande manifestation sera organisée le 17 juillet prochain par la BAS, en marge de la visite de Paul Biya en Suisse. En attendant cette manifestation, c’est les réfugiés anglophones qui donnent le ton des mouvements de contestations contre le président camerounais dans la diaspora.

Regroupés en petit groupe, ces derniers ont pris d’assaut ce 13 juillet l’Intercontinental, hôtel dans lequel séjourne Paul Biya depuis le 11 juillet dernier.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, on voit ce groupe de manifestants prendre d’assaut l’hôtel aux cris de « il est là », « on doit l’arrêter », ou encore de « il nous a chassé de chez nous ». Les manifestants déclarent aussi « vouloir la tête de ce criminel ». Ils accusent aussi la Suisse d’être complice du Paul Biya et de tout son régime.

Cette première manifestation dont nous vous proposons la vidéo ci-dessous donne le donne le ton de l’ambiance qui attend Paul Biya le samedi prochain.



Retour en catimini

Près de deux ans, après, Paul Biya est de retour à Genève. Alors que les Camerounais s’inquiétaient pour leur président, qui n’est plus apparu en public depuis deux ans, ce dernier a quitté Yaoundé ce week-end pour la Suisse. « Le président de la république, a quitté Yaoundé ce dimanche 11 juillet 2021 en fin de matinée, en compagnie de son épouse pour un court séjour privé en Europe », annonçait ce dimanche la présidence camerounaise.

Alors que la destination exacte du président octogénaire n’a pas été dévoilée, l’on apprend que Paul Biya loge dans l’hôtel Intercontinental. Un hôtel où la famille présidentielle a ses habitudes et qui venait accueillir il y’a quelques jours, le président américain Joe Biden. « Lundi en fin de matinée, les accès au cinq-étoiles, qui a récemment accueilli le président américain Joe Biden avant sa rencontre avec son homologue russe Vladimir Poutine, étaient protégés par plusieurs camionnettes de la police genevoise. Les agents étaient lourdement armés. Dans le hall, quelques gardes du corps camerounais tuaient le temps sur leur portable, avec à leurs côtés des agents en civil suisses », dévoilent nos confrères de Le Temps.

Après plusieurs heures de vol, c’est à 18 heures que Paul Biya est arrivé à Genève, à bord d’un avion repeint, sans doute pour tromper la vigilance de la BAS, mobilisée contre ce séjour du président en terres suisses. « Le code du vol indiquait la présence du président camerounais à bord, indique ce passionné qui a réussi à photographier l’avion à l’atterrissage. C’est l’avion habituellement utilisé par Paul Biya, mais il a été repeint en bleu. L’appareil loué par le Cameroun à une compagnie néerlandaise doit repartir ce lundi à 15h vers New York, mais sans le président », rapporte toujours Le Temps.

Lors de ce séjour, Paul Biya ne devrait procéder à aucune rencontre officielle avec les autorités suisse. Selon certaines sources le lion de Mvomeka’a s’y serait rendu pour se soigner, lui dont la santé est de plus en plus dégradante.

Rejoignez notre newsletter!