Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 06Article 525283

General News of Monday, 6 July 2020

Source: 237actu.com

DERNIÈRE MINUTE : Amougou Belinga active sa 'machine de guerre'


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Chose promise chose due, Amougou Belinga a finalement activé sa machine médiatique contre ceux qui conspirent pour tenir son image et faire tomber son empire.

La première victime, Martin Mbarga Nguélé, délégué général à la sureté national. Le vieux flic, vient d’être mangé dans toutes les sauces. Les tirs croisés et flèches pointues lui ont été bien servis hier sur Vision 4, au cours de l’émission Club d’Elites. La véritable guerre des clans est désormais lancée.

Martin Mbarga Nguelé en veut énergiquement à Jean Pierre Amougou Belnga, croit savoir un téléspectateur qui appelle en direct pour mettre à nu la caballe orchestrée par le patron de la police contre l'homme d'affaires. Comme pomme de discorde, l’on parle d’une affaire de 15 milliards de FCFA de la Guinée Equatoriale, un deal mal conclu entre ls deux hommes.

Face à cette guerre de réseaux ourdie par des hauts commis de l’Etat, dans le funeste dessein de broyer son empire, Amougou Belinga ne compte pas se laisser faire.

« Il s’agit de lancer un avertissement à tous ceux qui sont en train de me jeter des peaux de banane. J’ai tous les moyens. J’ai quatre télévisions, deux radios. Si je sens encore la moindre provocation, je laisserais ma casquette de patriarche et je demanderais à mes journalistes de faire leur travail et tout leur travail et personne n’oserait m’accuser de fratricide», menaçait déjà le magnat de la presse au Cameroun, l’ami personnel du président centrafricain, le Pr Faustin Archange Touadera.

Mais en encore l’activiste Patrice Nouma, tous ceux qui ont intervenu en direct sur Vision 4 pour démolir Martin Mbarga Nguelé, ne sont en réalité que des personnes montées. « il ne s'agit pas de vrais intervenants mais des enrégistrements qu'ils jouent en direct pour faire croire à l'opinion que ce sont des camerounais remontés qui s'expriment. Il a soudoyé ces gens qui sont d'ailleurs repérés sauf qui a pour l'instant échappé. Cette émission est juste préparée pour descendre le chef de la police », fulmune l’ancien militaire de l’armée camerounaise, aujourd’hui exilé aux Etats Unis.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter