Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 19Article 581281

General News of Friday, 19 March 2021

Source: ecomatin.net

Développement urbain: plus de 13 milliards pour les travaux structurants de 7 villes camerounaises

L’enveloppe a été arrêtée au cours de la deuxième session du Comité de Pilotage du Programme de Développement des Villes Inclusives et Résilientes (Pdvir), présidée par le ministre de l’habitat et du développement urbain, Célestine Ketcha Courtes.


L’année 2021, marquera le démarrage effectif des travaux d’infrastructures structurants dans 7 villes du Cameroun, pour une enveloppe de plus de 13 milliards de F. C’est ce qui ressort de la deuxième session du Comité de Pilotage du Programme de Développement des Villes Inclusives et Résilientes (Pdvir), tenue par visioconférence, le 16 mars 2021. La session a réuni une cinquantaine d’acteurs connectés à travers le pays, parmi lesquels les élus locaux, les ordres nationaux, les jeunes, ainsi que toutes les parties prenantes à ce programme.

Les travaux ont permis entre autres, la validation du Plan de Travail et du Budget Annuel (Ptba). «Cette avancée est le fruit du soutien constant du Chef de l’État pour ce programme, dont les populations attendent les résultats pour voir leurs villes transformées, résilientes et inclusives. Fait savoir le ministre de l’habitat et du développement urbain, Celestine Ketcha Courtes. Par ailleurs, le Minhdu a pris note avec satisfaction de l’appréciation des jeunes qui ont tenu à exprimer leur reconnaissance au Chef de l’État « pour avoir inscrit un volet insertion économique des jeunes dans le Pdvir ».

L’on se souvient qu’en date du 1er mars 2019, dans le cadre du Projet de Développement des Villes Inclusives et Résilientes, le gouvernement avait signé un accord de crédit de près de 94 milliards FCFA avec la Banque Mondiale au profit de 7 villes du pays et de 21 quartiers d’habitat précaire. Les villes en question étaient Batouri, dans la région de l’Est ; Douala, dans la région du Littoral ; Kousséri, à l’Extrême-Nord ; Kumba au Sud-Ouest ; Maroua à l’Extrême-Nord ; Ngaoundéré dans l’Adamaoua et Yaoundé dans la région du Centre. Les parties signataires de cet accord étaient du côté Camerounais le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey ; le ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, Célestine Ketcha Courtès et le ministre des Finances, Louis Paul Motaze. La Banque Mondiale elle était représentée par la Directrice des Opérations, Elisabeth Huybens.

Il faut noter que, Le Pdvir succède au Projet de Développement Urbain et du Secteur de l’Eau (Pdue), clôturé le 31 août 2015 et qui a été mis en œuvre avec l’appui technique et financier de la Banque mondiale. 651 400 personnes avaient directement pu bénéficier de ce programme.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter