Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 17Article 580384

Actualités Régionales of Wednesday, 17 March 2021

Source: 237actu.com

Développement local: le plaidoyer d’Olanguina

Le Maire Didier Bikoula n'est pas passé du dos de la cuillère pour présenter au nouveau Préfet de la Mefou et Afamba Thierry Kin Nou Nana en tournée de prise de contact, les insuffisances de sa commune. En reponse, l'intervention des élites, si pas hypocrite, a permis de croire que les fruits tiendront la promesse des fleurs. Le préfet a bien piloté les débats.


La commune d'Olanguina située dans l'arrondissement d'Assamba, une circonscription à la forme rectangulaire, a beaucoup de doléances qui ont été posées au préfet par le premier magistrat de la ville.

Sur le plan politique : Plusieurs promesses ont été non tenues et les populations ont sombré dans le désespoir et ont déclenché la divergence d'opinions et d'idéaux politiques, malgré la prépondérance encore du parti au pouvoir. Les populations se sentent abandonnées à leur propre sort et du coup, la confiance et le dialogue sont rompus entre les différentes composantes de la société.

Sur le plan économique: L'activité économique est quasi inexistante à Assamba. Dans le répertoire à peine varié de la commune d'Olanguina, l'on compte à peine 05 boutiques, 06 bars, aucune structure d'hébergement ou d'accueil pour rendre un séjour agréable, aussi bref soit-il. Une carrière en arrêt d'activité du fait de la sorcellerie politique et des batailles juridiques et judiciaires avec pour principale victime, la commune d'Olanguina. Pourtant, note une activité agricole très dynamique et diversifiée menée par de vaillantes femmes et des jeunes qui ont pris conscience des défis de l'heure. La commune, dont le Maire est assez jeune et à son tout premier mandat, se bat comme un ver de terre, pour revivifier sa ville. Toute chose qui devra se faire avec le concours de l'élite, une élite honnête et vraie, soucieuse du développement de sa localité et exempte de tout conflit générationnel. Il manque des infrastructures routières à Assamba, pour rendre accessible les divers bassins de production. Il faut également un local de commercialisation.

Sur le plan culturel: L'arrondissement d'Assamba est comme un trésor caché dans la forêt. Ce beau paysage et cet environnement paisible, ne connaissent pas d'investisseurs dans le domaine hôtelier. Pourtant des sommités musicales y sont originaires, c'est le cas du grand cordon Ebogo Emérand, Nkodo Sitony, Tonton Ebogo et Nkoto Ayi dont l'exécution de l'Assal Ngok assure le peuple Edouma de son originalité.

Les attentes des populations sont nombreuses. L'on peut noter la poursuite du développement socio-économique de l'arrondissement. La sécurisation du patrimoine foncier à travers un suivi rigoureux, rationnel et juste des ventes de terrain et partant, de leurs immatriculations. La reprise des activités d'exploitation de la carrière d'Ayene, jadis poumon financier de la commune. L'Union sacrée de toutes les forces vives autour des autorités municipales avec pour corollaire, l'arrêt des opportunismes politiciens, la fin de la lutte des clans et toute forme de cynisme politique et des coups bas honteux, l'acceptation de la transition intergénérationnelle par les aînés et parents afin de renforcer la confiance des jeunes et des propulsés par la force du destin à la direction des projets communautaires. La promotion du culte du mérite et des actions conjuguées dans la réalisation des projets et initiatives communautaires. La formation et l'implication véritables du commandement traditionnel dans la conscientisation et la responsabilisation de la jeunesse. La dotation des administrations déconcentrées en infrastructures immobilières et en moyens roulant pour faciliter leurs actions sur le terrain. La présence effective de certains fonctionnaires dans l'arrondissement. Enfin, le recrutement et le renforcement en personnel enseignant des établissements scolaires.

Tout un plaidoyer brillamment fait par le Maire Didier Bikoula et qui a permis à l'élite de prendre ouvertement conscience, sous le contrôle du préfet dont les premiers pas dans le département sont encore sans faute.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter