Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 05Article 571510

General News of Friday, 5 February 2021

Source: www.camerounweb.com

Détournement des fonds de SCSI: très en colère, Célestin Djamen déballe tout

Désormais ancien membre du MRC, Célestin Djamen n'apprécie pas le résultat final des audits de SCSI. Dans une sortie au vitriol, Celestin Djamen démonte fracasse le projet Cameroon Survive et demande des comptes aux dirigeants du MRC.


Voici l'intégralité de la sortie de Djamen


Le feuilleton continue. Après avoir realisé la "casse du siècle" par le boycott des élections voici venu la farce du cirque par la farandole et le non-boycott des cabinets d'Audit.

On sanctionne le détourneur présumé Henri Djoko pour moralité douteuse, on "remercie" le bon Samaritan C.Penda Ekoka pour "malgouvernance de Survivol" alors même qu'il a à peine commencé à mettre de l'ordre dans les chiffres (drôle de limogeage), on distribue des milliers d'euros à des Cabinets d'Audit de pure complaisance, de surcroît non camerounais, comme si l'on distribuait des masques. Et avec tout ceci l'on veut instaurer la bonne Gouvernance au pays. De qui se moque t-réellement dans ce pays?

Laissez-moi vous dire que les détournements de fonds privés ne diffèrent EN RIEN des détournements de Fonds publics. Pourquoi ? Eh bien parce que l'état d'esprit est le même , la racaille politique serait-elle moins racaille parce que les fonds querellés relèveraient du privé? La tentative d'empoisenement est un empoisenement car l'intention de tuer est établie.

Ils ont fait valoir ensuite que le boycott, c'est à dire le suicide en mondoVision de leur Mouvement politisue, serait justifié par les tracasseries administratives, la guerre au NoSo et l'insipide Code Electoral qui pourtant leur a servi de petit dej' en 2013 et en 2018 et il semblerait que ce fut très goûteux ce petit dej' puisque ça a accouché d'une spiruline politique: Président élu. L'historiographie politique c'est-à-dire l'histoire sur l'histoire politique de notre pays aurait pourtant conduit tout acteur politique digne de ce nom à comprendre que le boycott électoral dans le contexte camerounais est au moins d'une profonde naïveté à défaut d'être d'une profonde stupidité.

Mes chers amis l'heure de rendre compte a sonné et ça ne concerne pas seulement ceux qui sont aux Affaires, l'heure de moraliser l'Opposition pour lui octroyer plus d'intégrité et plus d'éthique a sonné car ceux qui prétendent "chasser" les autres pour s'y mettre ne peuvent être pire que ceux qu'ils accusent. Un fumeur de banga peut-il sensibiliser ses enfants contre les dangers de la drogue? Dites moi !

Dans la même veine, pour prétendre participer un jour aux élections, en plus de la fin de la guerre, en plus de la Reforme du Code Electoral qu'on nous a fait gober, il faudrait sans doute ajouter une troisième condition : les excuses publiques pour avoir abusé de la générosité des Camerounais et en particulier des Camerounais de la Diaspora qui ont le droit de savoir oú est passé leur argent.

Survie ou "Survivol" version Covid19, je l'avais déjà dénoncé, quand nous crûment, vous doutâtes n'est ce pas! Eh bien continuez à croire que c'est un bug informatique qui a généné un trou de 331.000 €, continuez de douter qu'il n'ya pas eu détournement de Fonds.

Pour terminer vous ferez le tour du monde des Cabinets d'Audit mais vous ne détournerez plus l'attention des Camerounais avec vos tours de passe passe.
Déja 80.000€ pour remercier le fake CABINET d'Audit américain ACDB sans résultats, combien pour l'un des plus gros cabinets d'Audit au monde, encore l'Américain Ernst's & YOUNG ? Wait and see. Décidément seule compte à leurs yeux l'expertise des Blancs. Et tout ça pour récupérer 331.000€? Chers frères et soeurs, chercher la logique.

De bêtises en bêtises!!
Un libre penseur!

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter