Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 13Article 596887

Actualités of Thursday, 13 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Détournement des fonds Covid: un responsable du ministère de la jeunesse déballe tout

Les jeunes sont en colère contre les responsables des services déconcentrés Les jeunes sont en colère contre les responsables des services déconcentrés

• L'enveloppe globale du MINJEC s'élevait à plus de 850 millions de francs CFA

• Détournement des fonds par les responsables des services déconcentrés

• Les jeunes des différents arrondissements sont en colère


Aucun portefeuille ministériel n’est épargné dans cette série de scandales lié au détournement présumé des fonds destinés à la campagne de lutte contre la pandémie au coronavirus lancée par les premiers responsables du Cameroun.

Ces derniers c’est au tour du ministère de la jeunesse et de l'éducation civique d’être indexé par certaines personnes. Et les langues se délient au sein de cette institution qui a à sa tête Mounouna Foutsou.

Dans un témoignage publié par le lanceur d’alertes Boris Bertolt, un responsable dudit ministère dénonce la gestion faite des plus de 850 millions de francs CFA. Il nous informe que « les jeunes sont en colère contre les responsables des services déconcentrés en particulier ceux des arrondissements qu'ils accusent d'avoir mangé l'argent envoyé par le ministère à la suite de la signature de leur photocopie de CNI ».

Ci-dessous l'intégralité du témoignage

“Il s'agit des fonds Covid-19 destiné au ministère de la jeunesse pour la lutte contre cette pandémie.
L'enveloppe globale du MINJEC s'élevait à plus de 850 millions de francs CFA. Le ministre a instruit les cadres de service déconcentrés qui sont les DAJEC de mobiliser les jeunes dans les associations à savoir (les volontaires, le CNJC, les médiateurs communautaire, les clubs d'éducation civique,...) pour les descentes sur le terrain afin de sensibiliser la population sur le respect des gestes barrières. Un travail qui a été fait dans les 360 arrondissements du Cameroun.

Pour appuyer ces structures dans ce travail de sensibilisation, la répartition suivante a été faite.
1-chaque délégation d'arrondissement avait 1000 000
2- chaque CMPJ d'arrondissement 375 000
3-chaque délégation départementale 2 000 000
4-chaque CMPJ départemental 600.000
5-chaque délégation régionale 2 500.000
6-chaque chaque CMPJ Régionale 750 000.

Je m'arrête à ce niveau parce-que je suis un responsable des services déconcentrés donc je n'ai que connaissance pour ce secteur. Monsieur le ministre nous a instruit avant tout paiement de ces sommes de lui fournir les photocopies des CNI des jeunes qui ont travaillé et que chaque jeune signe 3x sur la photocopie de sa CNI et chose faite. Les données sont remontées au ministère par voie hiérarchique depuis novembre 2020. Chose curieuse jusqu'à nos jours l'argent est porté disparu personnes n'a reçu aucun radis.

Les jeunes sont en colère contre les responsables des services déconcentrés en particulier ceux des arrondissements qu'ils accusent d'avoir mangé l'argent envoyé par le ministère à la suite de la signature de leur photocopie de CNI.

Cher Monsieur pas besoin de vous rappeler que le MINJEC a 360 DAJEC, 360 CMPJ d'arrondissement, 58 DDJEC, 58 CMPJ départemental, 10 DRJEC, et 10 CMPJ Régional. Si vous calculez les montants évoqués ci-dessus fois le nombre des structures vous verrez combien de millions monsieur MOUNOUNA FOUTSOU a détourné dans le cadre du Covid-19. Je suis sûr que avec les audits qui ont débuté il va certainement s'en sortir puisque ayant à sa disposition les justifs venant du terrain (les CNI signé des jeunes) mais personne n'a perçu cette argent.

Je souhaite que la CONAC ou le CONSUPE dans le cadre de ce ministère pour les investigations au niveau des responsables des services déconcentrés.

Merci pour tout ce que vous allez faire pour mettre cette histoire au grand jour."

Rejoignez notre newsletter!