Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 03Article 595054

General News of Monday, 3 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Détournement des fonds Covid-19 : Laurent Esso bloque l'ouverture des poursuites

Bien qu'ayant reçu les instructions du président de la République Paul Biya lui enjoignant de poursuivre les présumés criminels financiers qui auraient détourné les fonds Covid-19,Laurent Esso tarde à s'exécuter. Dans une correspondance en date du 22 avril 2021, le ministre de la justice demande au secrétaire général de la présence de la République de lui fournir les « les pièces d’investigation », qui lui permettront d'ouvrir l'enquête.

« Suite à votre correspondance de référence et dont l’objet est porté en marge me répercutant les hautes directives du chef de l’Etat prescrivant l’ouverture d’une enquête judiciaire contre les auteurs, co-auteurs et complices des cas de malversations financières relevés par le rapport de la chambre des comptes de la Cour Suprême. J’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir me faire parvenir les pièces d’investigation de la haute juridiction, non jointes à votre correspondance sus-visée », écrit Laurent Esso à Ferdinand Ngoh Ngoh.

Selon le confrère Boris Bertolt, le secrétaire général de la présidence, n'est pas en mesure de fournir le document demandé.

« Ce qui apparaît déjà, c’est que Ferdinand Ngoh Ngoh a transmis à Laurent Esso les instructions du 6 avril 2021 sans y joindre le principal document de travail, à savoir le rapport d’étape de la chambre des comptes. Et pour cause : comment ouvrir des enquêtes sur la seule base d’observations préliminaires de l’enquête de la Chambre des comptes alors même que ladite juridiction est toujours à pied d’œuvre ici et là pour boucler son audit ? Ce que réclame Esso, Ngoh Ngoh ne peut lui donner parce que le document final n’est toujours pas prêt.
En réalité, le rapport d’étape n’aurait pas connu une telle trajectoire judiciaire s’il n’était porteur des ambitions du SGPR », indique le journaliste.