Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 18Article 580765

General News of Thursday, 18 March 2021

Source: Actu Cameroun

'Désormais, au Cameroun, si tu es Bamileké, ne milite pas contre Paul Biya'

C’est un point de vue du journaliste camerounais vivant actuellement du côté de l’Europe Venant Mboua. Il soutient d’ailleurs que pour être taxé de « patriote », il faut haïr Kamto Maurice Kamto, le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc).


Venant Mboua, journaliste camerounais qui a longtemps travaillé pour le quotidien privé Le Messager, fait une lecture objective sur le jeu politique actuellement au pays de Paul et Chantal Biya. En effet, dans une publication sur sa page Facebook ce mercredi 17 mars 2021, il soutient qu’il ne fait pas bon d’être de l’ethnie Bamiliké ces dernières années au pays berceau de nos ancêtres (Cameroun).

« Attention, Bamileke ! Désormais, au Cameroun, si tu es Bamileke, ne milite pas contre Paul Biya. Si non, chaque acte que tu vas poser sera rangé dans les visées ‘ »d’expansions ethnofascistes ». Mais si tu es malin et tu dis ton amour pour Paul Biya et ta haine de Kamto, tu seras Saoul (saoûle?)… », Relève le journaliste. Dans la foulée, il donne des illustrations pour soutenir sa thèse.


Célestin Djamen

« Quand Djamen a quitté le Sdf pour le Mrc, c’était un Bamileke; depuis qu’il vilipende ses anciens camarades, il est un patriote. Quand Paul Éric Kingue était avec Kamto, il était Kengne (Owona Nguini) le Bami qui trompe les Mbô à Njombe-Pendja. Depuis qu’il est devenu hystérique envers Kamto, il est reçu à Vision 4 et médias frères et fils… », explique-t-il.

« Le bouquet, c’est avec Nintcheu, député du Sdf qui critique à la tronçonneuse son camarade Osih, signataire d’une lettre anti diaspora conçue par les élus du parti de Biya. « Un bami qui veut détruire le Sdf au profit du parti de ses frères « . Les ethopolitologues byamerounais sont des génies !! Mathias Owona Nguini et ses ouailles comme Loic Kodjay sont là pour vous éclairer par leur science de la connaissance du Cameroun », conclut Venant Mboua.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter