Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 20Article 591082

General News of Tuesday, 20 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Dérives de Vision 4 : Bruno Bidjang peine à convaincre ses abonnés

Désavoué par la quasi-totalité des Camerounais après la diffusion du reportage à charge contre Remy Ngono, le rédacteur en chef de Vision 4 s'explique. Pour Bruno Bidjang, il s'agit clairement d'un règlement de compte.

« Je sais observer, je sais encaisser, je suis même très fair-play, on m’attaque ici tous les jours, même si je ne dis rien ça ne veut pas dire que j’ai peur. Je sais aussi être barbare, sauvage, insolent et même violent. Maintenant vos pleures me laissent me laissent à 37 », a-t-il déclaré.

Sur les réseaux sociaux, le journaliste de Vision 4 est décrié.

« Beaucoup seront présent lors de ta chute toi seul par tes propos tes attitudes te fait des ennemis parce très souvent tu sorts de ton rôle de journaliste et te lance dans l invective »
« À titre de rappel ; Ernest Obama bénéficiant à l'époque des mêmes largesses que toi a eu à faire pareil. Nous connaissons tous comment ça c'est terminé.Fais gaffe. »

« Facebook risque de bloquer ta page tout de suite. On ne traite pas un être humain de singe. Si c'était un Européen qui avait agit comme tu l'as fait, ça serait entrain de crier de partout. On ne se fait pas justice, si tu es contre JP remy, tu le portes plainte et non le traiter de singe. Facebook va te bloquer. Ta vidéo sera supprimée par Facebook. On ne traite pas un être humain de singe et on ne se fait pas justice par des paroles violentes. La justice et la police sont là pour porter plainte. »

« Tu as raison de te défendre mais le faire en utilisant les proches du concerné et en plus diffuser comme exclusif au journal de 20hrs alors là c'est manquer à certains codes de ton métier très cher »

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter