Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 15Article 527464

Politique of Wednesday, 15 July 2020

Source: Le Bled Parle

Déprogrammation de la CRTV': Bedzigui dévoile le grossier mensonge de Cabral Libii


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Célestin Bedzigui l’a démontré 24h après le communiqué de la CRTV. Le dimanche 12 juillet 2020, l’Hon. Cabral Libii a été déprogrammé de « Scènes de presse » à six cinq heures du débat alors qu’il a été annoncé puis, il a informé ses internautes de sa présence effective sur ce plateau.

Au lendemain de cet incident médiatique, la chaine dirigée par Charles Pythagore Ndngo a rendu public une note pour se justifier : « … dans le cours de la préparation de l’émission, l’évidence de la nécessité d’un seul invité s’est imposée… », pouvait-on lire.


Un argument que Célestin Bedzigui ne trouve pas tangible car c’est « un grossier mensonge ». Pour illustrer ses propos, le président du Parti pour l’alliance libérale (PAL) fait savoir, protocole à l’appui, qu’il a été interviewé par « Dimanche midi ». Contre toute attente, l’interview avec le premier adjoint au maire de la commune de Monatélé n’a pas été diffusé aux antennes pour deux rasions avancées par le journaliste et dont l’autorité traditionnelle interroge le fondement.

L’intégralité de la publication du garant de la culture sur sa page Facebook ce 15 juillet 2020.

LA CRTV SOUS LA COUPE DE CHARLES " JDANOV" NDONGO ???
L'explication officielle donnée pour justifier la déprogrammation de "Scène de presse" de l’Hon. Cabral Libii est un grossier mensonge... Il s'agit plutôt d'une culture et d'une pratique de restriction d'accès au média public qu'est la CRTV de sensibilités politiques autres que le RDPC, pratique en cours d'incrustation dans ce média.

Preuve : Ce même Dimanche 12 Juillet, j'ai été interviewé pour "Dimanche Midi" et, très cavalièrement, l'élément a été interdit de diffusion à la dernière minute. Je vous en tiens ci-dessous et le protocole d'itw, et la réaction du journaliste après cette censure injustifiée.


Ces événements survenus le même Dimanche 12 Juillet à la radio et à la tv d'Etat pourrait valoir que soit inscrit sur la face du responsable moral de cette entreprise un libelle : A disgrâce.

Le DG actuel de CRTV absorbé par son fastueux mirage est pris dans la dérive d'un vertige qui pourrait lui valoir, s'il ne change pas de cours, d’être appelé Charles "Jdanov" Ndongo, Jdanov ayant été connu dans l'histoire comme le censeur-menteur en chef du dictateur sanguinaire Staline, champion sans honte des pires restrictions d'opinion sous le stalinisme.

La différence ici est que Biya n'est pas Staline et notre « Ndongo Jdanov Charles" joue donc une partition individuelle en dissonance avec celui qu'il croit servir. Sans le savoir, il se discrédite en s'empêtrant dans un zèle rétrograde qui fera de lui le pire DG que CRTV ait jamais eu.

Pour information, je vous mets à disposition ci-dessous le Protocole d'interview reçu du journaliste et dont la diffusion a été.. censurée.

"Bonsoir Majesté

Les questions pour Dimanche Midi poste national

1- après le grand dialogue national institué par le Président de la République, peut-on affirmer qu'on est parvenu à une décrispation dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ?

2- comment faire pour assouplir les positions radicales des séparatistes afin qu'ils déposent les armes ?

3- Quels sont les leviers sur lesquels il faut appuyer pour que la paix revienne dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest ?"

Voici la réaction du journaliste Lundi :

" [13/07 à 15 :39] : L'élément n'a finalement pas été diffusé.

[13/07 à 15 :41] : Je n'ai pas eu de détails sur les raisons"

Voilà la pratique et la culture en cours d'incrustation à la CRTV sous la houlette de notre " Jdanov'' tropical en devenir... Puisse Dieu le ramener sur le chemin d'une pratique déontologique saine et sauver sa réputation et son honneur de journaliste... Ce propos est à prendre comme " un conseil d'un ancien ami qui vous veut du bien"...

S.M. Célestin Bedzigui

Président du PAL

Elu local.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter