Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 27Article 487546

General News of Monday, 27 January 2020

Source: lebledparle.com

Départ de Bolloré: Banda Kani exige sa part du gâteau

Le président du Nouveau Mouvement Populaire (NMP), Banda Kani revendique une médaille après le retrait du Français Bolloré du terminal à conteneurs du port autonome de Douala-Bonabéri.

Il a formulé cette envie au cours de son intervention sur la radio ABK, ce lundi 27 janvier 2020, dans le cadre de l’émission ABK Matin présentée par le journaliste Luc Ngatcha.

Du haut de ses trente années d’expérience politique, Banda Kani, le fondateur du NMP reconnait n’avoir aucun élu sur l’étendue du territoire, mais se félicite de son bilan qu’il estime « élogieux », au regard de son combat sur le terrain : « Ça fait 30 ans que je fais la politique et je suis au courant de toutes les bassesses que certains hommes politiques font... Le NMP est le seul parti politique qui n'a aucun élu, mais le meilleur bilan politique ».

Le contenu de son bilan politique ?

Selon l’allié du parti au pouvoir lors de la dernière élection présidentielle au Cameroun [7 octobre 2018 Ndlr.], son bilan épouse entre autres, l’affaire Bolloré, la question du FCFA… « Parmi les éléments de mon bilan, le cas Bolloré. J'ai pris le risque de dénoncer et aujourd'hui, les recettes sont améliorées et Banda KANI n'a rien eu. Le cas du vrai-faux enlèvement de moulin FOURNIER, nous avons manifesté et quand le problème s'est résolu, on a reçu des félicitations officieuses du gouvernement. La question du FCFA 10 ans avant nous en parlions et c'est aujourd'hui que les gens se réveillent. Beaucoup y ont laissé leurs vies », a-t-il soutenu.

Rappel des faits

Rappelons que Le Douala International Terminal (DIT), dont le principal actionnaire est le groupe Bolloré, avait annoncé, lundi 30 décembre 2019, qu'il mettait fin à l’exploitation du terminal à conteneurs du port de Douala-Bonabéri, qui dessert également le Tchad et la République centrafricaine. « L’exploitation du terminal à conteneurs par la société Douala International Terminal (DIT), prend fin ce mardi 31 décembre. En conséquence, DIT informe les acteurs de la place portuaire du Port de Douala que le terminal à conteneurs fermera à 14h », pouvait-on lire dans le communiqué du groupe Bolloré.

À sa suite, la direction du port dans une note d'information, avait indiqué que le 31 décembre 2019 à 14 heures, le Port autonome de Douala reprend possession des clés de son terminal à conteneurs, pour une continuité, sans heurts, de l'exploitation du terminal à conteneurs après le départ du groupe Bolloré, le Port autonome de Douala : «l'activité portuaire sera gérée à partir du 1er janvier 2020, par la Régie du Terminal à Conteneurs(RTC), créée, le 6 décembre 2019 par Résolution du conseil d'administration du port autonome de Douala (Pad) », pouvait-on lire.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter