Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 19Article 590776

General News of Monday, 19 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Déontologie : un journaliste déshabille publiquement Burno Bidjang

Après sa déclaration en mondovision sur Vision4 dans laquelle il demande au pouvoir de sanctionner le Gicam, un journaliste a publié une mise au point dans laquelle il rappelle à Bruno Bidjang les B-A-BA du journalisme.

Voici la mise au point

Cher Bruno. Le Gicam n'est pas une sous-direction de l'administration.
Le journaliste ne doit pas aliéner, mais il doit éclairer. Cette voie des pratiques professionnelles d'Obama à Vision 4 que tu empruntes là, ne te sauvera pas le jour où tu seras dans des sales draps.
Le rôle d'un journaliste est d'informer, analyser et non de proposer des sanctions.

Le Gicam est un syndicat et non une sous-direction de l'administration. Il a le droit de choisir ses invités. Le Gicam a le droit de refuser le représentant du PDG Amougou Belinga si, il estime que ce n'est que ce dernier qui, peut mieux appréhender leurs doléances. Cherche aussi à t'enquérir du libellé de l'invitation que le Gicam a adressé au Garde des Sceaux. Est-elle intuitu personae ( à Monsieur le Ministre d'État, ministre de la Justice, Laurent Esso ), ou alors elle dit seulement à " Monsieur le Ministre d'État, ministre de la Justice"

Un journaliste éclaire l'opinion avec des éléments scientifiques. Un journaliste ne hurle pas avec les loups.

Laisse les détracteurs de Célestin Tawamba se charger des inepties que tu débites là. Cela n'est pas du ressort d'un journaliste.
Vivement que ceux qui ne connaissent pas notre métier de journaliste, libèrent l'espace

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter