Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 22Article 543349

General News of Tuesday, 22 September 2020

Source: agencecamerounpresse.com

Démission: le Mrc perd l’un de ses membres influents

Dawe Lionel - secrétaire délégué chargé de médiation et d’arbitrage à l’Extrême Nord a claqué la porte de cette formation politique ce Dimanche, en laissant entendre que cette décision aurait dû être prise depuis le jour où Maurice Kamto s’est « auto proclamé président de la république »


Autre motif

La frustration de n’avoir pas pris part aux élections municipales et législatives de Février 2020

« Je garde encore l’amertume de n’avoir pas pu me présenter comme candidat aux élections législatives de Février 2020, alors que je disposais de toutes pièces requises par Elecam pour être candidat…

Votre désistement à la dernière minute a brisé le seul rêve que j’avais en politique, celui là de devenir le plus jeune député de la Nation à 23 ans…

J’ai fini par comprendre que je ne suis pas au bon endroit et au bon moment. Ma situation au sein du Mrc auquel j’ai adhéré par idéal, ne peut pas évoluer. L’espoir s’est éloigné des principes pour lesquels j’avais adhéré ».

L’appel de ce 22 Septembre est une marche insurrectionnelle

Selon le désormais ex militant du Mrc, « L’appel à la mobilisation des Camerounais est un appel à l’insurrection ainsi qu’à une rébellion visant à déstabiliser notre cher et beau pays. Je n’y participerais pas… Je vous invite vous aussi à faire preuve de patriotisme et à un respect des valeurs et Institutions républicaines… ».

Au sein de cette formation politique, Dawe Lionel a respectivement occupé les postes de : président des Jeunes de Maroua 1er - secrétaire délégué chargé de médiation et d’arbitrage à Maroua 1er – le même poste dans l’Extrême Nord.

Savoir reconnaître ses erreurs est une preuve de grandeur

Au moment où les militants du parti dont il a la charge l’abandonne à son sort, alors que ses « partenaires de l’insurrection » multiplient les prétextes pour ne pas se montrer à se côtés le 22 Septembre 2020, pendant que ses plus proches collaborateurs, à l’instar d’Alain Fogue Tedom veulent justifier leur absence en inventant des cours qu’il doit dispenser en dehors des frontières Camerounaises, le professeur Kamto Maurice devrait peut être faire preuve d’humilité en revenant à de meilleurs sentiments.

Il y a moult moyens de servir valablement son pays, servir d’exemple à ses concitoyens, en dispensant notamment des cours à l’Institut des Relations Internationales du Cameroun.

Maurice Kamto est appelé par ses concitoyens à faire preuve de sagesse. Cette sagesse que confère l’âge ; parce que contrairement aux messages qu’il reçoit d’une foule d’aigris et avide du sang, les Camerounais sont fatigués de ses permanentes sorties, de ses discours va t –en guerre qui servent plus à faire de lui, le dindon d’une sombre farce.

Et comme l’a affirmé Habib Fogham – ex militant du mrc, « Le fait de trop parler de quelqu’un ou de quelque chose ne signifie pas qu’on aime ou alors qu’on apprécie…Ces derniers temps, on parle du corona virus, on parle du cancer du sein, on parle du paludisme et de bien d’autres maladies. Je suis en peine de le dire mais, aujourd’hui, le mrc est considéré par les Camerounais comme l’un de ces maux dont il faut absolument se débarrasser ».

Un message qui ne suscite qu’un seul commentaire : « A bon entendeur, salut ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter