Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 14Article 562304

General News of Monday, 14 December 2020

Source: Actu Cameroun

Démission de Célestin Djamen : le poste de Jean de Dieu Momo menacé au gouvernement

C’est du moins l’analyse faite par le juriste camerounais, Laurent Dubois Njikam. L’homme de droit souligne par ailleurs, que la démission de Célestin Djamen, ne peut pas fragiliser le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc).
« Sauf autre explication qui échapperait à tout entendement logique et scientifique, la nomination de Célestin Djamen dans le futur gouvernement ou toute autre structure étatique est non seulement improbable, mais surtout injustifiée pour des raisons suivantes », affirme Laurent Dubois Njikam, dans une analyse publiée ce lundi 14 décembre 2020. Le juriste écrit par ailleurs que cette démission de Djamen ne peut pas fragiliser le Mrc.

« Que gagne le président Paul Biya à faire de Djamen un membre de son gouvernement ? Et si c’était dans le but de fragiliser le Mrc, cela s’avérerait toujours improductif car Célestin Djamen n’était pas un cador du Mrc et son départ en dehors de sa seule personne n’entraîne aucune autre personne. Il va seul comme il était venu. In fine quel serait le gain politique de nommer monsieur Djamen ? Le ministre Momo peut donc dormir tranquille », conclut le juriste.


Racaille talibane

Notons que cette analyse du juriste intervient quelques heures après l’annonce de la démission de Djamen du Mrc. « J’ai vécu une très belle expérience au Mrc. Cest là-bas que j’ai vu beaucoup de militants déterminés pour le changement. Malheureusement, ils sont aussi les plus silencieux et laissent croire que la racaille Villageoise qui dénigre tout le monde est la plus nombreuse », a-t-il indiqué devant la presse à Douala.



« La racaille talibane qui a détruit le Mrc a bénéficié de la complicité passive du grand chef car, qui ne dit mot consent. Quand on dit renaître ce n’est pas attendre un million d’euros pour s’acheter de nouvelles voitures. Nous ne devons pas faire dans l’opposition ce que nous reprochons au gouvernement en place. Je ne quitte pas le Mrc pour son idéologie mais surtout pour les pratiques politiques dans ce parti », a souligné Djamen.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter