Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 18Article 608737

Diasporian News of Sunday, 18 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Déguisé en musulmane et muni d'un talkie-walkie, voici comment Calibri a attaqué l'hôtel de Biya

L'attaque a eu lieu à la veille de la grande manifestation organisée dans le canton de Genève play videoL'attaque a eu lieu à la veille de la grande manifestation organisée dans le canton de Genève

• L'attaque a eu lieu à la veille de la grande manifestation de ce samedi

• Elle a été menée par les activistes de la BAS

• La police genevoise a procédé à l'interpellation de Calibro Calibri et de la 'Générale Marcelle'


Ce dernier séjour du couple présidentiel camerounais à Genève a été une fois de plus marqué par des manifestations hostiles au régime de Yaoundé.

A la veille de la grande manifestation organisée dans le canton de Genève ce samedi 17 juillet 2021, les activistes de la Brigade Anti Sardinards (BAS), avec à leur tête Calibro Calibri, ont pris d'assaut l’hôtel InterContinental où séjournent Paul Biya et la première Dame Chantal Biya dans le cadre d'une visite privée.

Déguisé en musulmane avec un burqa qui cachait son identité et muni d'un talkie-walkie qui lui permettait de communiquer avec le reste du groupe, Calibro Calibri a mené une attaque sur l'hôtel InterContinental. Au cri de "Paul Biya doit partir", les manifestants ont tenté sans succès de pénétrer dans le hall de l'hôtel. Le service de sécurité a dû faire usage de toute sa compétence pour repousser les manifestants.

Arrivée rapidement sur les lieux, la police genevoise a sécurisé le périmètre et a procédé à l'interpellation de Calibro Calibri et de la 'Générale Marcelle', qui ont été libéré le lendemain.

La rédaction de CamerounWeb vous propose de revivre le film de cette attaque



L'hôtel de Paul Biya encerclé, la manifestation s'étend vers le centre ville

La situation était resté tendue aux abords de l'hôtel InterContinental où réside le président Paul Biya.

Face aux tirs de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc, les manifestants ont répondu par des jets de pierres et d'œufs. Dépassée par le nombre de manifestants, la police genevoise fait usage de tous les moyens pour prendre le dessus.

Les reporters de CamerounWeb sur le terrain ont signalé plusieurs blessés graves parmi les manifestants.

Rejoignez notre newsletter!