Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 21Article 591526

Politique of Wednesday, 21 April 2021

Source: 237actu.com

Défection : le président régional du SDF dans le Sud claque la porte

Le régional du parti du chairman Ni John Fru Ndi pour le Sud jette l'éponge et rejoint le Mouvement Réformateur (MR) de Samuel Bilong.

Après 25 années de militantisme dans le Social Democratic Front (SDF), Olivier Mfegue peut être fier de son parcours. Lui qui a connu les années de braise et fait preuve de détermination au sein d'un environnement politique hostile à l'opposition, dans une région où le Rdpc le parti au pouvoir est la " couleur locale ".

La nouvelle était donc connue depuis une semaine aujourd'hui, la figure de proue ou le " Zomloa " du SDF dans la région du Sud a retourné sa veste et a porté son choix sur une autre formation politique pour d'autres batailles futures. Une défection qui a surpris plus d'un et a prêté le flanc à toutes sortes de commentaires et d'interprétations.

Voulant en savoir davantage, 237 ACTU, votre journal en ligne branché sur le Cameroun, est allé à la rencontre du charismatique leader politique de l'opposition au langage franc et direct qui a fait ses armes dans le Sud et a ouvert le chemin au débat contradictoire.

Passés les civilités il nous explique que : " Le SDF n'a plus les possibilités de gérer le Cameroun. Parce que le Cameroun que je connais, que j'ai connu a besoin d'un sang nouveau, d'un sang bien. Vous allez voir la preuve que ce bateau a perdu Kah Walla, a perdu Elimbi Lobe, Djamen Célestin et tant d'autres. Un bateau qui attend des marins, des vaillants marins et que ces marins sont entrain de sortir de ce bateau, il y'a problème ".

Olivier Mfegue dénonce également la gestion opaque des fonds du parti, l'exclusion de ses cadres si ce n'est leur démission, quelques autres griefs qu'il nourrissait à l'encontre de son ancien parti politique le SDF. Pour toute ces raisons et d'autres inavouées, ce militant socialiste pétri par l'idéologie de François Mitterrand, l'ancien président français, a donc décidé de tourner le dos au parti de la Balance, dont il aura pourtant implanté les racines dans le Sud, avec d'autres ex-camarades avec qui il partageait la même vision.

" J'ai décidé de partir de ce parti, de partir du SDF, sortir de ce bateau, ce bateau est entrain de chavirer " : clame-t-il mais pour autant il ne quitte pas la scène politique, il entend apporter son expérience au Mouvement Réformateur (MR) un parti politique que dirige Samuel Bilong.

Une petite victoire donc pour ses adversaires politiques qui sont entrain de mettre l'opposition en pièce dans le Sud et donc la défection arrange les choses.

Ici on se frotte déjà les mains et on prend acte de son départ qui va relancer à n'en point douter les joutes électorales dans la région d'origine du Chef de l'Etat, mais une démission qui également laisse un vide immense que Joshua Osih et l'honorable Jean Michel Nitcheu occupés à se battre auront du mal à combler.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter