Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 19Article 528508

General News of Sunday, 19 July 2020

Source: Actu Cameroun

Découverte macabre: un homme mortellement agressé dans les rues de Douala


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le jeune homme non identifié aurait rendu l’âme à la suite d’une agression. Une enquête est ouverte.
Une découverte macabre ce vendredi matin au quartier Malanguè, à Douala 5eme. Un jeune homme y a été retrouvé mort, selon ABK radio. Son corps est resté allongé pendant des heures, non loin du carrefour la conquête. Pour être précis, à quelques mètres de l’hôpital Général de Douala. Le jeune homme non identifié aurait rendu l’âme à la suite d’une agression.

L’arme du crime
D’après les témoignages de quelques riverains, les auteurs du forfait sont des braqueurs. «Ce corps que nous découvrons, là, est certainement victime d’une agression. Les agresseurs se sont servis de poignards ou d’autres objets tranchants pour blesser la victime au niveau de la cuisse et du pied gauche», déclare un des résidents dudit quartier.

A lire aussi
Cameroun: les populations de Bafoussam ont trouvé un moyen pour ne plus manquer d’eau
Un autre témoin approché, affirme qu’il y a eu des coupures d’électricité dans la nuit de jeudi. Et sans doute, c’est l’absence d’énergie électrique qui a facilité cet assassinat : « Hier, il y a eu deux coupures. Une à 22h et l’autre à 23 h. Et ces agressions arrivent généralement quand il y a des coupures de courant ou des baisses de tensions. C’est devenu une habitude avec Eneo. Par semaine, on a 3 à 4 agressions », explique ce compatriote qui est sûr de ses affirmations.


Douala : Une ville à haut risque
Une enquête a aussitôt été ouverte par les officiers de police venus s’enquérir de la situation. Le corps a été conduit à la morgue de l’Hôpital Général de Douala.


Les cas d’agressions se propagent dans la capitale économique. En mars dernier par exemple, Tiwa Ronice Aimé, employé à la société Hysacam, était retrouvé mort. D’après le récit de son employeur, l’agent avait reçu des projectiles sur le crane. Transporté à l’hôpital Laquintinie, il meurt des suites de ses blessures après une intervention chirurgicale.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter