Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 09Article 547582

xxxxxxxxxxx of Friday, 9 October 2020

Source: actucameroun.com

Décentralisation: le Pm prescrit cohésion et concertation

Joseph Dion Ngute a fait cette prescription au cours des travaux de la première session ordinaire du conseil national de la décentralisation, tenue hier en visioconférence.

L’accélération du processus de décentralisation au Cameroun i va franchir un nouveau palier le 06 décembre, avec la tenue des toutes premières régionales. Les conseils régionaux prévus dans la loi portant Code général des collectivités territoriales décentralisées connaîtront leurs premiers acteurs. Il s’agit des conseillers régionaux. Le gouvernement a déjà le regard rivé vers (‘après élection notamment, la mise en place effective desdits conseils.

C’est la raison d’être de la tenue des assises de la première session ordinaire du Conseil national de la décentralisation pour le compte de l’exercice 2020. Entre autres problématiques inscrites au centre des travaux, l’état des lieux des chantiers relatifs à l’accélération de la décentralisation dans la perspective de la mise en place des régions. Parmi les questions phares auxquelles il fallait trouver des réponses, se trouvaient en bonne place celle des financements et des ressources humaines.

Où seront logés les services des conseils régionaux ?, la provenance des fonds et des ressources humaines nécessaires au fonctionnement des conseils régionaux ? Ainsi que les textes préalables à la mise en place et au fonctionnement des conseils régionaux. Pour trouver des réponses à ces questionnements, les participants ont suivi pas moins de neuf exposés. Les plus saillants ont été ceux de Georges Elanga Obam, Louis Paul Motaze, Laurent Serge Etoundi Ngoa, Emmanuel Nganou Djoumessi et du vice-président de communes et villes unies du Cameroun, Anicet Akoa.


Le ministre de la Décentralisation et du Développement local(Minddevel), Georges Elanga Obam a fait un état des lieux sur les changements intervenus sur les plans juridique, infrastructure!, et financier dans la perspective de la mise en place des régions. Le Minddevel a été suivi par le ministre des Finances qui a évoqué, l’aspect lié au financement relatif à la mise en place des régions, ainsi que la détermination des quotas des ressources financières à affecter aux collectivités territoriales décentralisées. Le vice-président de communes et villes unies du Cameroun (Cvuc), Anicet Akoa, a soulevé les difficultés des collectivités dans l’accélération effective du processus de la décentralisation notamment l’exercice de certaines compétences.


Le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, dans son exposé a entretenu l’assistance sur les compétences au sujet des travaux de cantonnement sur les réseaux routiers nationaux. Le ministre de (‘Education de base, Pr. Laurent Serge Etoundi Ngoa, pour sa part s’est appesanti sur la mise à disposition du paquet minimum dans les écoles relevant de son ordre d’enseignement.Le nouveau secrétaire exécutif du conseil, Eveline Nkoa, qui a remplacé l’actuel maire de Yaoundé, Luc Messi a fait le point des activités durant l’intersession.

Au terme des exposés, le chef du gouvernement a prescrit aux différents acteurs intervenant dans le processus, concertation et cohésion dans la conduite des chantiers liés à l’accélération de la décentralisation au Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter