Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 26Article 558449

Politique of Thursday, 26 November 2020

Source: Cameroon Info

Décapitation du MRC: un proche de Kamto crache ses vérités au régime Biya

Commentant l’actualité, le haut responsable déclare que les élections régionales prévues en Décembre prochain vont contribuer à « enfoncer » le pays sur le plan socio-politique.

Dr Modeste Ngono, secrétaire du MRC pour la région du Littoral s’est exprimé sur ABK Radio le matin du 24 Novembre 2020. Il a expliqué que son parti est parvenu à transcender sa peur et qu’il le fait parce qu’il parle de la réalité du Cameroun. « Le régime est passée maître dans l’usage de la force brute pour imposer son point de vue », a-t-il dit, soutenant que son champion Maurice Kamto est «un monsieur qui rend carrément le régime fou ». Selon lui, les autorités camerounaises seront incapables de dire quel est le statut juridique auquel est soumis le leader du MRC, empêché de sortir de chez lui depuis 2 mois. Il dénonce une stratégie de décapitation du MRC dont nombre de leaders sont embastillés et explique que ce parti est jusqu’au-boutiste parce qu’il veut « apporter autre chose » au Cameroun

En réponse à ses détracteurs qui réduisent son champ d’action à la toile, il déclare que le MRC, n’est « pas un parti des réseaux sociaux ». Pour ce qui est d’une réponse violente à ce que lui et ses camarades considèrent comme une persécution qui dure, Dr Modeste Ngono rétorque qu’ils ne veulent pas foncer tête baissée. Il explique qu’au MRC l’on préfère les héros qui ont bâti aux héros morts. Il parle des manifestations programmées comme étant des « alertes ». Pour lui le ministre de l’administration territoriale Atanga Nji n’a pas eu raison du MRC. « Le MRC peut tenir tête au pouvoir à 100% », clame le médecin.

Modeste Ngono la réforme du système électoral et la résolution de la crise au Noso sont liées. « Pour ce qui est des régionales, c’est une descente de plus vers l’abîme. Parce qu’avec un système électoral qui n’est pas consensuel, organiser les Régionales c’est plonger encore le Cameroun vers un péril qui est plus grave que maintenant. De plus en plus, nous aurons toujours des représentants. Si on prend le cas du Noso, il y a un seul parti qui va gagner là-bas facilement. C’est prévisible », justifie-t-il tout en présentant le système électoral actuel « comme le sable mouvant »

Modeste Ngono conteste de façon vigoureuse la proximité supposée du MRC avec les séparatistes anglophones. «Que je sache il n’y a pas de Mrciste qui ait préconisé de rejoindre les Ambazoniens. Je le dis de façon ferme. Nous attendons les preuves. Le MRC est un parti structuré. Il y a un comité de discipline. Laissez-moi vous dire que si c’était avéré le MRC s’en chargerait déjà dans son sein », tient-il à faire savoir.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter