Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 17Article 535138

General News of Monday, 17 August 2020

Source: hurinews.com

Décapitation d'une femme à Mayuka: un journal anglophone révèle l'identité des vrais auteurs

Dans son édition numéro 2116 du 14 août 2020, le journal The Post paraissant dans le Cameroun anglophone faisait état de ce que des pensionnaires des centres de Désarmement, de Démobilisation et de Réinsertion (DDR) de Bamenda et de Buea, créés le 30 novembre 2018 pour recueillir les combattants indépendantistes qui acceptent de déposer les armes, étaient en train de vider les lieux parce qu'ils manquaient de quoi manger.

De sources sécuritaires, il n'en est rien. En effet, d'après nos informateurs introduits au sein des services de sécurité, des centaines de jeunes pensionnaires de ces centres DDR pour des missions secrètes et de renseignements, au côté de soldats camerounais. Nos sources révèlent que des pensionnaires de ces centres DDR ont été mis à contribution par des soldats camerounais pour la décapitation de la jeune Comfort à Muyuka. Le nom d'un des soldats engagés dans cette opération qui revient de nos sources c'est un certain Youmbi (la source dit être en train de chercher son prénom, son grade et son corps d'armes).

Selon nos informateurs, celui qui sur la vidéo tire la jeune fille par les pieds s'appelle Clovis, pensionnaire du centre DDR de Buea. Ce dernier est très lié à l'activiste pro-Biya Nkonda Titus aka Ma Kontri Pipo Dem (MKPD), basé à Londres en Angleterre. Contacté pour avoir sa version des faits, Clovis Naseri s'est contenté de répondre à l'auteur de ces lignes : "je ne vais pas parler à des inutiles, vous n'atteindrez jamais mon niveau et ne marcherez jamais sur mes pas".

Quoiqu'il en soit, nous restons convaincus que la décapitation de Comfort à Muyuka est un crime bien organisé par le sommet de l'État du Cameroun pour dresser la communauté internationale contre la lutte d'indépendance du peuple anglophone, à quelques semaines de l'ouverture de l'Assemblée Générale des Nations Unies à New-York aux USA et quelques jours après que les États-Unis aient rejeté le plan de reconstruction des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter