Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 28Article 508597

General News of Tuesday, 28 April 2020

Source: 237actu.com

Décapitation d'un civil: l'armée dément l'arrestation du Cpt Valkossa Tchenem

L'homme présenté comme officier supérieur, n’est qu’un illustre inconnu des effectifs de l’armée Camerounaise.

237actu.com a publié un article ce matin, citant Cameroun-Info.Net, comme quoi, le capitaine Valkossa Tchene, impliqué dans le meurtre d’un civil, d’une maman, et de trois enfants dans la région du Nord-Ouest, aurait été mis aux arrêts, sous ordres du Ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo.

Nos confrères indiquaient dans leur article publié ce 28 avril à 01H46 que le capitaine Valkossa, du quatrième Bataillon d’intervention rapide amphibie, a dirigé une équipe de sept soldats qui ont ouvert le feu sur une fermière le 27 avril 2020 et décapité un civil soupçonné d’être un chef d’un groupe séparatiste.

Ses collègues en colère, indiquait le site web d'actualités, citant toujours Beti Assomo, ont signalé la décapitation à leur hiérarchie. Le capitaine Valkossa a alors été désarmé et déporté à Yaoundé pour être jugé par le Tribunal militaire la semaine prochaine.

Verdict: FAUX

Dans une note officielle publié ce 28 avril, Cyrille Serge ATonfack Guemo, Chef Division de la Communication au Ministère de la Défense,dément l'arrestation d’un capitaine nommé Jacques Tchenem Valkossa, en service au 4ème BIR amphibie.

« Cette information complètement erronée, qui dénote d’une énième tentative de déstabilisation portée par les ennemis de la République aux desseins noirs, est par conséquent vouée, tout comme les précédentes, à un échec cuisant», dénonce d’un ton ferme le Capitaine de Frégate.

« Le supposé Capitaine Valkossa Tchenem est inconnu des effectifs des Forces de Défense. De même que l’Unité à laquelle il est sensé appartenir, le 4ème Bataillon d’Intervention Rapide amphibie, qui n’existe que dans les lubies de ces créateurs de fake news», poursuit-il.

Nos excuses vont à l'endroit de l’armée camerounaise, et à tous les lecteurs du journal 237actu.com pour ce Fake News.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter