Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 27Article 530470

Crime & Punishment of Monday, 27 July 2020

Source: cameroon-info.net

Décès tragique de Lydienne Taba: le Sous-prefet soupçonné de meurtre


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

L’administrateur civil a été interpellé par la police, le samedi 25 juillet 2020, après la mort de sa compagne, Lydienne Solange Taba à son domicile.
La ville de Kribi a été le théâtre d’un meurtre effroyable dans la nuit du 24 au 25 juillet 2020. La nommée Lydienne Solange Taba a été retrouvée morte au domicile de Frank Derlin Eyono Ebanga, le sous-préfet de l’arrondissement de Lokoundje, une unité administrative située dans le département de l’Océan, région du Sud. D’après des informations relayées par le quotidien national bilingue Cameroon Tribune, dans son édition en kiosque ce lundi 27 juillet 2020, cette dernière est morte après avoir reçu un projectile provenant de l’arme de l’administrateur civil.

«Selon la cousine de la défunte, Lydienne Solange Taba entretenait une relation sentimentale avec Franck Derlin Ebango depuis quelques mois. Etudiante à l’université de Douala, la jeune fille venait passer les week-ends à Kribi. Lydienne est arrivée dans la cité balnéaire dans la soirée du 24 juillet 2020. Un tour chez sa cousine, le temps d’attendre l’arrivée de son ami parti à Finfinda son nouveau lieu de travail».

«Un vigile voisin du jeune sous-préfet au quartier administratif témoigne que les deux jeunes gens ont regagné la maison vers 23h (vendredi) et c’est aux environs de 9h, le samedi 25 juillet 2020, que le drame se produit. Et au moment de ce coup fatal, la maison n’a que ses deux occupants qui y ont passé la nuit», indique le journal que dirige Marie Claire Nnana.

Pour l’heure, le mis en cause a été interpellé par la compagnie de gendarmerie de Kribi pour les besoins de l’enquête. Rappelons que Frank Derlin Eyono Ebanga, administrateur civil âgé de 30 ans, a été installé dans ses fonctions de sous-préfet de Lokoundje, le 11 juillet 2020 à Finfinda. Quant à la défunte, qui devait avoir 23 ans le 12 septembre 2020, elle était étudiante et venait de la localité d’Elogbatindi, un des villages de l’arrondissement placé sous le commandement de son présumé bourreau.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter