Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 04Article 509827

General News of Monday, 4 May 2020

Source: camer

Décès du commissaire Joseph Handy Likound: la police nationale sous le choc

Joseph Pascal Handy Likound a rendu l’âme samedi matin au Centre des urgences des suites de maladie.

C’est un coup de tonnerre dans la grande famille de la police. Le commissaire central n°1 de la ville de Yaoundé, Joseph Pascal Handy Likound, a rendu l’âme au Centre des urgences de Yaoundé aux premières heures de la journée de samedi. D’après ses proches, Joseph Pascal Handy Likound, commissaire divisionnaire, aurait fait un malaise vendredi soir et se serait rendu lui-même à l’hôpital. C’est au Centre des urgences de Yaoundé qu’il va rendre l’âme suite à un arrêt cardiaque. La dépouille a été immédiatement conduite à la morgue de l’hôpital général de Yaoundé. Ses collègues encore sous le choc, ne le réalisent toujours pas.

« C’était un homme qui respirait la vitalité. Son décès est trop brusque », regrette le commissaire de police Antoine Etouh Ngoti. Homme loyal, de principes et de valeurs, le commissaire divisionnaire, laisse un grand vide au sein de la police et dans sa famille. On lui reconnaît les qualités d’un homme rigoureux dans le travail mais surtout affable.

« C’était un des vaillant policier. Un bon chef et un bon père de famille. On l’aimait pour ses qualités professionnelles et personnelles. Il était simple, toujours gai et toujours souriant », ajoute Antoine Etouh Ngoti.

Nommé commissaire central n°1 de la ville de Yaoundé en septembres 2015, le défunt qui venait de la délégation régionale de la Sûreté nationale de l’Extrême-Nord s’est illustré dans la capitale politique dans la lutte contre le grand banditisme et les manifestations publiques non autorisées.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter