Vous-êtes ici: AccueilActualités2020 03 09Article 496993

Actualités of Monday, 9 March 2020

Source: cameroon-info.net

Décès du Dr Adamou Ndam Njoya: John Fru Ndi très chagriné

Je voudrai au nom de tous les militants du SDF endre un vibrant hommage à l’illustre disparu Je voudrai au nom de tous les militants du SDF endre un vibrant hommage à l’illustre disparu

Dans son message de condoléances publié ce dimanche 8 mars 2020, le Chairman du Social democratic front, parti d’opposition, estime que la mort du Dr. Adamou NDAM NJOYA rappelle par ailleurs, la fragilité des êtres humains et le devoir absolu de veiller à ce que le débat politique se déroule dans un climat de respect mutuel des personnes et des convictions des autres.

Dans son combat pour le retour du multipartisme au Cameroun au début des années 1990, Ni John Fru Ndi, avait à ses côtés parmi ses compagnons de lutte, Dr Adamou Ndam Njoya. Ce dernier, fondateur et président pendant 29 ans de l’UDC, parti d’opposition, est décédé en début de week-end des suites de maladie à Yaoundé.

En réaction, le Chairman du SDF, s’est montré ému par le décès à l’âge de 77 ans de l’ex Maire de Foumban, qu’il a bien connu. « Cette disparition constitue une perte énorme pour la classe politique et le peuple camerounais. Patriote engagé et universitaire de renom, l’homme aura considérablement marqué le paysage politique par son sens élevé du devoir ainsi que son inoxydable combat pour la paix, la démocratie, la justice et le bien-être de ses concitoyens. Pétri de convictions, il a su avec dignité subir les épreuves que réserve le combat politique, singulièrement dans notre pays » a exprimé Ni John Fru Ndi dans son message de condoléances.

Dans son message de condoléances publié ce dimanche 8 mars 2020, le Chairman du Social democratic front, parti d’opposition, estime que la mort du Dr. Adamou NDAM NJOYA rappelle par ailleurs, la fragilité des êtres humains et le devoir absolu de veiller à ce que le débat politique se déroule dans un climat de respect mutuel des personnes et des convictions des autres. Dans son combat pour le retour du multipartisme au Cameroun au début des années 1990, Ni John Fru Ndi, avait à ses côtés parmi ses compagnons de lutte, Dr Adamou Ndam Njoya. Ce dernier, fondateur et président pendant 29 ans de l’UDC, parti d’opposition, est décédé en début de week-end des suites de maladie à Yaoundé.

En réaction, le Chairman du SDF, s’est montré ému par le décès à l’âge de 77 ans de l’ex Maire de Foumban, qu’il a bien connu. « Cette disparition constitue une perte énorme pour la classe politique et le peuple camerounais. Patriote engagé et universitaire de renom, l’homme aura considérablement marqué le paysage politique par son sens élevé du devoir ainsi que son inoxydable combat pour la paix, la démocratie, la justice et le bien-être de ses concitoyens. Pétri de convictions, il a su avec dignité subir les épreuves que réserve le combat politique, singulièrement dans notre pays » a exprimé Ni John Fru Ndi dans son message de condoléances.

Ci-dessous, l’intégralité du Message de Condoléances du président national du SDF

C’est avec une grande tristesse, émotion et douleur que nous avons appris le décès, ce samedi 07 mars 2020 à Yaoundé, du Dr. Adamou NDAM NJOYA, Président National de l’Union Démocratique du Cameroun (UDC).

J'exprime le chagrin que nous cause la mort d'un homme dont chaque camerounais savait ou percevait la qualité rare en politique faite d'abnégation, de cohérence et de dévouement au respect des valeurs de la République.

Cette disparition constitue une perte énorme pour la classe politique et le peuple camerounais. Patriote engagé et universitaire de renom, l’homme aura considérablement marqué le paysage politique par son sens élevé du devoir ainsi que son inoxydable combat pour la paix, la démocratie, la justice et le bien-être de ses concitoyens. Pétri de convictions, il a su avec dignité subir les épreuves que réserve le combat politique, singulièrement dans notre pays.

En cette douloureuse circonstance, je voudrai au nom de tous les militants du SDF et en mon nom propre, rendre un vibrant hommage à l’illustre disparu et témoigner notre sympathie en ce moment douloureux à la grande famille de l’Union Démocratique du Cameroun. À son épouse, ses enfants et à toute sa grande famille durement éprouvée, j’adresse nos condoléances les plus attristées.

La mort du Dr. Adamou NDAM NJOYA nous rappelle la fragilité des êtres humains et notre devoir absolu de veiller à ce que le débat politique se déroule dans un climat de respect mutuel des personnes et des convictions des autres.

Repos éternel.

Le Président National du SDF

Ni John FRU NDICi-dessous, l’intégralité du Message de Condoléances du président national du SDF

C’est avec une grande tristesse, émotion et douleur que nous avons appris le décès, ce samedi 07 mars 2020 à Yaoundé, du Dr. Adamou NDAM NJOYA, Président National de l’Union Démocratique du Cameroun (UDC).

J'exprime le chagrin que nous cause la mort d'un homme dont chaque camerounais savait ou percevait la qualité rare en politique faite d'abnégation, de cohérence et de dévouement au respect des valeurs de la République.

Cette disparition constitue une perte énorme pour la classe politique et le peuple camerounais. Patriote engagé et universitaire de renom, l’homme aura considérablement marqué le paysage politique par son sens élevé du devoir ainsi que son inoxydable combat pour la paix, la démocratie, la justice et le bien-être de ses concitoyens. Pétri de convictions, il a su avec dignité subir les épreuves que réserve le combat politique, singulièrement dans notre pays.

En cette douloureuse circonstance, je voudrai au nom de tous les militants du SDF et en mon nom propre, rendre un vibrant hommage à l’illustre disparu et témoigner notre sympathie en ce moment douloureux à la grande famille de l’Union Démocratique du Cameroun. À son épouse, ses enfants et à toute sa grande famille durement éprouvée, j’adresse nos condoléances les plus attristées.

La mort du Dr. Adamou NDAM NJOYA nous rappelle la fragilité des êtres humains et notre devoir absolu de veiller à ce que le débat politique se déroule dans un climat de respect mutuel des personnes et des convictions des autres.

Repos éternel.

Le Président National du SDF

Ni John FRU NDI


Rejoignez notre newsletter!