Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 12Article 607588

Actualités of Monday, 12 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Décès de Victor Fotso: après avoir accusé Mvodo Ayolo, Nadia cite le ministre René Sadi

Emmanuel Sadi Emmanuel Sadi

•Nadia Fotso fait de nouvelles révélations sur la mort de son père.

•Entre autres, elle révèle comment son héritage et son testament ont été détournés.

•Il y a quelques jours, elle accusait Mvodo Ayolo de complicité dans la mise à mort de son père.


Nadia Fotso revient à la charge ce lundi dans une nouvelle publication dans laquelle, elle livre au Camerounais de nouvelles informations sur les auteurs de la mise à mort du richissime homme d'affaire camerounais. Dans cette nouvelle publication qu'elle fait ce 12 juillet, elle cite le ministre René Sadi à qui elle fait une demande particulière.

'D'une certaine manière, mon père vécu trop longtemps…c’est moins difficile de l’affirmer en le voyant comme un parent et non comme mon enfant…il a eu le temps de voir tous ses rêves et ses cauchemars se réaliser…Il a surtout eu le temps de comprendre, de savoir. de voir que nous sommes comme le dit Hélène Cixous des conséquences…il était devenu trop vite trop tard…l’argent l’a mis à nu en attisant la prédation et en attirant les serpents sans encourager et produire de l’excellence mais plutôt de la fourberie, de la médiocrité et de la monstruosité en particulier des siens. En phase terminale dans une petite chambre parisienne, les derniers mots de Fotso Victor ont sûrement été «oohpalo » en constatant que Je la dis que et Njitap ne pouvaient même plus faire semblant…ils avaient tout pris et ils étaient passés à autre chose', écrit Nadia Fotso.

'Cette semaine, le destinataire de ma lettre ouverte sera René Emmanuel Sadi pour lui répéter à la manière de Maptué les premières phrases d’Emile Zola au Président Félix Faure lors de l’affaire Dreyfus dans J’accuse : « Me permettez-vous, dans ma gratitude pour le bienveillant accueil que vous m’avez fait un jour, d’avoir le souci de votre juste gloire et de vous dire que votre étoile, si heureuse jusqu’ici, est menacée de la plus honteuse, de la plus ineffaçable des taches ? » Connaissant sa culture et la haute idée qu’il a du Cameroun, de l’état et de ses fonctions, je sais qu’il comprendra et réagira ; son raffinement est trop conséquent pour ne pas répondre à la mère d’une icône camerounaise Njitapé…Je fais donc confiance en la mémoire du Ministre René Emmanuel Sadi certaine qu’il n’insultera pas l’avenir et tolérera que je lui parle du parti présidentiel sans faire de politique', ajoute Nadia.

Rappelons que dans sa dernière sortie, Nadia Christelle Fotso, a accusé Samuel Mvondo Ayolo d’avoir participé à l’assassinat de son père.

L’homme d’affaire camerounais est mort en février dernier dans un hôpital parisien. Selon les dernières informations sur sa mort, Victor Fotso est décédé dans des conditions troubles. Il aurait été séquestré, surveillé et privé de son téléphone portable.

Rejoignez notre newsletter!