Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 10Article 588019

General News of Saturday, 10 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Décès de Mendo Zé: les Lesson à tirer par les Biyayistes, selon Franklin Nyamssi

La mort du prof Mendo Zé alors qu'il était toujours en détention et qu'il n'a pas pu être évacué malgré l'état de sa santé devrait interpeller ceux qui soutiennent le régime de Biya et le RDPC.

'Si tu es au RDPC du satrape reptilien Biya au Cameroun , et que de temps à autre tu es visité par des crises de conscience, regarde la fin de Mendo Ze pour savoir comment tu vas finir crucifié', écrit le professeur Franklin Nyamssi ce samedi sur sa page Facebook.

Souffrant de diabète et d'autres soucis de santé, il s'en est allé malheureusement ce 9 avril 2021. L'information a été aussi confirmée par le lanceur d'alertes Boris Bertolt.

Pour rappel, Mendo Ze a supplié à maintes reprises le président Paul Biya d'ordonner son évacuation sanitaire pour se faire mieux soigner. En réponse, il va être mêler à une polémique de grâce présidentielle qui jusqu'alors n'est pas du tout clair pour les citoyens.

Incarcéré à la prison centrale de Kondengui depuis le 12 novembre 2014, le professeur Mendo Ze va mal. Les images qui circulent dans les réseaux sociaux le montrant assis sur un lit seraient d’anciennes photos et ne réfecte en rien la réalité actuelle. L’homme est dans un état alarmant. Selon le consultant média David Eboutou qui lui a rendu visite, l’ancien Directeur Général de la CRTV pèserait moins de 30 Kg.

« Le professeur Gervais Mendo Ze pèse moins de 30 kg. Il ne fait plus rien de lui-même », a-t-il déclaré au micro des confrères de Naja Tv. L’état critique de Mendo Ze a amené certains médias à annoncer son décès le week-end écoulé. L’information fut aussitôt démentie par d’autres confrères.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter