Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 25Article 487156

General News of Saturday, 25 January 2020

Source: Actu Cameroun

Décès de Me Souop : l’étau se resserre sur le Centre des urgences de Yaoundé

L’Hôpital central de Yaoundé commence à subir de fortes pressions depuis le 16 janvier dernier, date du décès de Me Sylvain Souop. Un fait inédit du côté de l’établissement hospitalier qui devrait donc se retrouver à la fois au centre de pressantes sollicitations par de nombreuses institutions.
En annonçant la disparition subite de l’avocat via un communiqué le 16 janvier 2020, le porte-parole de Maurice Kamto, Bibou Nissack avait également fait savoir que les circonstances du décès de l’avocat étaient encore floues au moment de faire cette annonce. « Aux dernières nouvelles en provenance du personnel soignant, il était prévu une opération sur son bras droit fracturé. Il apparaît que l’opération aurait été compromise et annulée du fait d’une réaction ou alors un défaut de réaction en relation avec l’anesthésie ».

Une déclaration qui poussera à se demander comment une opération du bras peut entraîner la mort, dans un centre des urgences présenté comme l’un des plus performants au Cameroun ? Et si le MRC a joué la carte de la prudence, cette patience ne semble plus est plus de mise au sein du parti de Maurice Kamto. D’après le quotidien La Nouvelle Expression, le collectif des avocats qui assure la défense des dirigeants du MRC et dont le défunt était le chef de file, va être plus exigeante.

Le gouvernement s’en mêle
D’autant plus qu’entre temps, le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, a annoncé aussi une enquête administrative : « suite au décès de Me Souop Sylvain survenu au Centre des urgences de Yaoundé le 16 janvier 2020, je viens d’instruire une enquête administrative en même temps que j’ai saisi l’Ordre national des médecins pour connaître les circonstances exactes de cette importante perte (…) ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter