Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 09Article 554842

General News of Monday, 9 November 2020

Source: Actu Cameroun

Cybersécurité : le Cameroun a enregistré 3388 cas d’usurpation d’identité en 2018

Un forum national sur les questions de cybersécurité et de cyberdéfense s’est tenu du 3 au 5 novembre dernier à Yaoundé.

L’ampleur du phénomène de cybercriminalité va crescendo au Cameroun. À en croire les chiffres, en 2018, 3388 cas d’usurpation d’identité ont été constatés. Tandis qu’en 2019, 2050 plaintes relatives au scamming et au phishing dont environ 5 milliards FCFA de pertes financières, ainsi que près de b milliards de pertes relatives aux fraudes bancaires, et 11617 vulnérabilités ont été détectées sur les sites web des administrations publiques apprend-on.

Il est temps d’agir et de faire de la lutte contre la cybercriminalité et du renforcement des capacités de cybersécurité et de cyberdéfense une priorité. C’est cela qui a justifié la tenue du forum national sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité impulsée par le ministère des Postes et Télécommunications (Minpostei) sous le thème : Cyberespace national et défis sécuritaires du 03 au 05 novembre 2020 à Yaoundé.

Cette rencontre qui a rassemblé des experts des secteurs publics, privés, de la société civile et des organisations internationales a permis d’évaluer la sécurité du cyberespace national afin d’en dégager des stratégies à inscrire dans les politiques de sécurité et de défense nationale. «Au regard des effets dévastateurs sur l’individu, le climat des affaires, la crédibilité des entreprises et la qualité des institutions, U s’impose plus que jamais la nécessité de renforcer les mesures de lutte contre la cybercriminalité. D’améliorer la fiabilité et la qualité du matériel de veille», a expliqué Jacques Bonjawo, le fondateur du technopole Ocean innovation center. *



Ainsi, les recommandations adoptées au cours des travaux apportent des réponses en vue du renforcement du dispositif de cybersécurité national et de la définition des stratégies efficaces de lutte contre la cybercriminalité, à travers notamment la sensibilisation, le renforcement de la coopération, du dispositif technique et technologique et le cadre légal. Par ailleurs, ce forum constitue une étape essentielle de la campagne nationale pour fa promotion de la culture de la cybersécurité et la sensibilisation à l’utilisation responsable des réseaux sociaux organisé par le ministère des Postes et Télécommunications, «c’est l’occasion pour moi de rappeler que cette campagne atteindra sa vitesse de croisière dans les prochains jours tels que nous l’avons annoncé dans notre propos d’ouverture avec la mise à contribution de la presse écrite, cybernétique et audiovisuelle ainsi qu’une vaste campagne d’affichage sur l’ensemble du territoire national», a tenu a souligner Minette Libom Li Likeng.

En outre, le Cameroun dispose d’une politique nationale de sécurité des réseaux et des systèmes d’information ainsi que d’un dispositif légal et règlementaire destiné à réprimer les déviances d’une utilisation malsaine des technologies de l’information et de la communication qui pourraient survenir. C’est dans cette optique que la loi du 21 décembre 2010 relative à la cybersécurité et à la cybercriminalité au Cameroun a été promulguée par le Chef de l’Etat. Cette loi qui régit le cadre de la sécurité des réseaux de communications électroniques et des systèmes d’information définit et réprime les infractions liées à l’utilisation des technologies de (‘information et de la communication au Cameroun. Désormais les cybercriminels n’ont qu’à bien se tenir.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter