Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 07Article 533002

General News of Friday, 7 August 2020

Source: www.camerounweb.com

Curiosité: quel est le vrai parcours de Fame Ndongo, l'intello qui aime humilier Kamto

Le Ministre de l'enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo est un intellectuel et il aime le démontrer dès qu'il en a l'occasion. Pour ce faire, tous les moyens sont bons, notamment l'humiliation politique de ses adversaires. Principale victime, Maurice Kamto à qui il a déclaré une vraie guerre lexicale, en sa qualité de "professeur titulaire".


Mercredi 05 août, Jacques Fame Ndongo n'a pas tardé à donner une réponse musclée à Maurice Kamto qui quelques heures plus tôt venait de s'exprimer au sujet du drame de Nguetchewe. Dans un sa réponse, Fame Ndongo, en intellectuel, dit avoir décelé des "barbarismes" dans la délcaration du leader du MRC.



Ces types d'attaques, Maurice Kamto en est habitué, lui qui voit ses déclarations analysées à chaque fois par le Minsup dont nous vous proposons le parcours ci-dessous.


Études

Après avoir obtenu un baccalauréat (section littéraire) en 1969, il continue ses études à l’École supérieure de journalisme de Lille en juin 1972. Puis il acquiert en 1973 une licence en lettres et un DES[à définir] en littérature négro-africaine à l'université de Yaoundé I. En 1978 il soutient une thèse de Doctorat de troisième cycle. En 1984 il devient docteur ès lettres en sémiologie de l'université de Lille1, en 19842. Depuis 1992, il est professeur de Lettres et sémiologie.

Profession

Il commence sa carrière en 1972 dans la presse écrite comme chef de la rubrique nationale à l'Agence camerounaise de presse. Il devient, de 1974 à 1978, coordonnateur de la rédaction française au Cameroon Tribune.

Puis il prend une voie universitaire et de 1978 à 1980 il est assistant de cours à l'université de Yaoundé avant d'être chargé de cours durant les huit années suivantes. Enfin en 1998, après dix ans comme maître de conférence, il devient professeur titulaire. Au début de son professorat il est recteur de l'université de Yaoundé I — du 30 octobre 1998 à mars 2000.

Au début de sa carrière universitaire, de 1981 à 1993, est adjoint le poste de directeur de l'École supérieure des sciences et technologies de l'information et de la communication.

Politique

Son parcours est également politique et du 31 juillet 1984 au 30 octobre 1998 il est chargé de mission au cabinet civil de la présidence de la République du Cameroun. Puis il revient dans le gouvernement comme ministre de la Communication du 18 mars 2000 au 8 décembre 2004. Il devient par la suite ministre de l'Enseignement supérieur dès décembre 2004. Il est confirmé à ce poste lors du remaniement ministériel du 2 octobre 2015.

Écrivain

En tant qu'essayiste, romancier, poète et dramaturge, il est membre de l'association des écrivains africains de langue française (Adelf).

Distinction

Lauréat du Grand prix de la Recherche à l'édition 2015 des Grands prix des associations littéraires.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter