Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 26Article 583684

xxxxxxxxxxx of Friday, 26 March 2021

Source: camerounweb.com

Curieux retournement de veste du Dr Ebenezer Akwanga

Ironisant sur la tournure que prend la crise anglophone, l’ancien activiste ambazonien appelle la diaspora à rentrer au Cameroun continuer la bataille qu’elle alimente depuis l’étranger.

Le combattant séparatiste Shey a été tué à Kumbo dans le département de Bui, le 23 mars 2021. Aussitôt l’annonce tombée, le Dr Akwanga est sorti pour interpeller la diaspora. Selon lui, « la diaspora devrait arrêter de pleurer sur Facebook, elle devrait plutôt venir et prendre la place laissée vacante par cette fille de merde (la révolution).

A l’allure de la crise actuelle, docteur Akawanga pense que « la folie ambazonienne ne peut plus convaincre même un jeune crédule ». Il croit que les quelques jeunes qui restent dans les brousses seront tués et ceux qui auront la chance vont s’enfuir en République Démocratique du Congo, au Nigeria, et les autres vont cacher dans la zone francophone ». Pour lui, pour que le dialogue passe, il faut tuer les séparatistes.

Il ne manque pas de se moquer de certains combattants séparatistes « pendant ce temps dans la localité de Meme, les terroristes qu'Ikeku (un chef de guerre) a emmené au Nigéria ont été abandonnés là-bas à Oron. Les idiots sont bloqués sans argent, et Ikeku a disparu avec plus de 100 millions de butin de rançon d'enlèvement d’anglophones. Les idiots supplient maintenant désespérément quiconque de les aider à retourner au Cameroun. Ils supplient même d'aller au centre de désarmement et réintégration à Buea. Si vous leur donnez 1 franc, vous sponsorisez le terrorisme au Cameroun. Qu'ils utilisent les mêmes moyens pour revenir au Cameroun. Ces terroristes sont allés au Nigeria pour acheter des armes pour venir nous tuer... Laissez-les rester au Nigeria pour toujours », conclut-il.

Il faut noter que depuis quelques semaines, le docteur Ebenezer Akwanga est soupçonné d’avoir été corrompu par le gouvernement camerounais par le biais du commandant de la Sécurité militaire, le colonel Joel Emile Bamkoui.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter