Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 11Article 526708

General News of Saturday, 11 July 2020

Source: www.camerounweb.com

Crises politiques à répétition au Cameroun:voici les propositions du FDC


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

A l'occasion des cérémonies de célébration des deux années d'existence du FDC, les premiers responsable de la formation politique ont organisé un déjeuner de presse au cours duquel ils ont donné leurs points de vues sur les crises à répétition qui secouent le Cameroun.Les points de vues des responsables du parti sont assortis de propositions contenues dans une déclaration liminaire. Déclaration que Camerounweb vous propose en lecture.


DÉCLARATION DU PRÉSIDENT NATIONAL DU FRONT DES DÉMOCRATES CAMEROUNAIS (FDC) À L’OCCASION DU DEUXIÈME ANNIVERSAIRE DE SA CRÉATION


Propos liminaires

Depuis sa création officielle en 2018, le parti dénommé Front des Démocrates Camerounais (FDC) s’est donné pour principale mission de mobiliser les jeunes et les vraies forces du changement politique réel et durable au Cameroun. Pour ce faire, il veut et doit être une formation politique moderne dans son organisation et son fonctionnement sur l’espace politique national où la communication occupe une place primordiale dans son déploiement.

Malgré sa jeunesse et la modicité des ressources dont il dispose actuellement, le FDC trace son chemin politique, grâce à un message, une idéologie et un projet de société qui trouvent de plus en plus des échos dans la société camerounaise à travers notamment les relais de communication sociale qu’il sollicite ou utilise pour être plus performant. C’est dans cette dynamique que s’inscrit la présente déclaration du Président du FDC à l’occasion de son deuxième anniversaire ce jeudi 09 juillet 2020 à Yaoundé à la presse nationale et internationale pour célébrer et partager avec lui son anniversaire sous forme de rentrée politique 2020 .


1-Objectif du déjeuner de Presse

Pour le FDC, l’objectif principal de ce déclaration est de saisir l’occasion du 2ème Anniversaire de sa création pour mieux se faire connaitre, donner sa position sur les grandes questions et les enjeux actuels d’intérêt national et énoncer ses ambitions sous formes de perspectives à court et à moyen terme pour le Cameroun par le biais de la presse nationale et internationale prise dans son rôle d’éducation, d’information et de communication sociopolitique.



2-Contexte et Justification de cette déclaration

Comme tout le monde le sait, le Cameroun traverse depuis au moins cinq années une profonde crise sociopolitique et sécuritaire qui a pour épicentre la région de l’Extrême-Nord avec les attaques terroristes et meurtrières de la secte Boko Haram et les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest qui sont traumatisées et profondément déstabilisées par cette triste crise dite anglophone. Ces dernières crises ne font pas oublier les graves difficultés d’ordre social, politique et économique auxquels notre pays est confronté depuis plus de 60 ans en raison d’une gouvernance globalement calamiteuse en tout point de vue.

Les grands événements récents qui ont marqué la vie politique nationale en cette saison de crise profonde ont visiblement amplifié ces crises au lieu de les résorber. Il est clair et constant que l’élection présidentielle du 07 Octobre 2018, le fameux Grand National d’octobre/novembre 2019 ou encore les élections municipales et législatives du 09 février 2020 n’ont pas permis aux Camerounais de sortir de l’immense ornière dans laquelle l’a plongé un régime politique fatigué, corrompu et en manque de vision et de perspectives de développement réel du Cameroun. Même la simple organisation de Coupe d’Afrique des Nations de Football 2019 par le Cameroun est devenue un serpent de mer qui laisse sur son sillon tumultueux truffé de malversations financières les plus honteuses pour notre image et notre honneur de quintuple Champion d’Afrique de cette compétition que les pays comme le Gabon et la Guinée Equatoriale ont organisé sans coup férir en 2015 et 2017.

Notre jeune formation observe et vit ces drames nationaux avec consternation, dégout et indignation parce que notre pays ne mérite pas cela. Le FDC qui veut être le porte-flambeau d’une autre jeunesse et d’autres dynamiques de changement politique profond n’a pas manqué une occasion de proposer des solutions de sorties de ces crises aussi bien aux autorités gouvernantes qu’aux autres forces supposées de progrès au Cameroun qui appartiennent aussi bien au landernau purement politique qu’aux acteurs de la société civile et aux opérateurs du secteur économique dans leurs diversités. Le FDC reste dans cette dynamique de force d’encadrement, d’éducation et de mobilisation des citoyens en vue d’une gestion plus saine et heureuse des affaires publiques pour le plus grand bien de ces laborieux Camerounais qui méritent largement mieux que ces miettes que le régime prédateur, corrompu et improductif du parti au pouvoir leur sert depuis près de 38 ans.


3-Brève présentation du FDC

Le Front des Démocrates Camerounais (FDC) est un tout jeune parti politique créé par des jeunes Camerounais et légalisé depuis le 9 juillet 2018 sous l’autorisation N 000115/D/MINAT/ du 09 juillet 2018. Son siège est situé au quartier Messassi à Yaoundé.

Il est dirigé par une équipe de jeunes Camerounais profondément motivés par la volonté d’apporter leur pierre à l’édification d’un Grand Cameroun où les Citoyens, quelques soient leurs obédiences politiques et leurs origines sociologiques ont un droit absolu au bonheur par leur force de travail qui est elle-même promue et protégée par une justice équitable. C’est notre sens de la social-démocratie qui peut trouver un bon enracinement dans nos diverses cultures et traditions camerounaises.

Le FDC est régi par des statuts et règlement intérieur qui ont pour fondement l’ordre démocratique qu’il prône. Depuis sa création/autorisation en 2018, le FDC s’investit dans son implantation et la structuration de sa base militante et son élite dirigeante pour en faire une vraie force de transition, d’alternance ou de changement politique pacifique dans un pays qui est franchement miné par des rancœurs et les blessures d’un passé colonial et néocolonial encore très douloureux pour les Camerounais de divers âges qui ont un minimum de sens patriotique.

Notre parti se déploie depuis 2018 pour s’implanter et être présent de façon pertinente sur l’espace politique national, aussi bien par son animation, sa force de proposition, de critique et de participation aux débats et aux échéances notamment électorales. Par exemple, nous avons formellement adressé au Premier Ministre, Chef de Gouvernement notre contribution et nos propositions pour la réussite du Grand Dialogue National de fin 2019, non sans exprimer quelques inquiétudes sur le risque d’échecs annoncés. Le FDC a également participé aux dernières élections municipales et législatives, après avoir été un acteur non négligeable de la campagne pour l’élection présidentielle qui l’a précédée en Octobre 2018.

Le FDC dispose d’une importante Cellule de Communication qui travaille à faire savoir et connaitre nos positions, opinions, propositions ou critiques constructives sur diverses questions d’intérêt national et même local au Cameroun. Nous avons été présents dans la dénonciation des scandales financiers dans la construction des infrastructures sportives dédiées à la CAN2019 qui ne cesse de glisser au Cameroun, autant que nous interpellons le gouvernement et divers acteurs sur la gestion globale du Cameroun, à l’instar de la gestion de la terrible crise sanitaire liée au Covid19.


4-Bilan politique du FDC deux ans après sa création.

Seulement deux ans après sa création, nous pouvons dire que le bilan du FDC est globalement positif compte-tenu des ressources diverses dont il dispose et surtout de l’environnement sociopolitique et administratif qui est gravement défavorable à l’émergence d’une force et d’une offre politique consistante et pertinente au Cameroun.

Aujourd’hui, le FDC fait partie du cercle restreint des formations politiques qui ont un élu local en leur sein, aussi symboliquement que cela puisse être. Quand on connait en plus toute la désaffection que les jeunes ont pour la politique à cause de la vieille garde qui l’en éloigne, il faut même féliciter le FDC d’avoir osé jouer dans ce marigot de vieux crocodiles qui ne veulent rien lâcher ou céder à la jeunesse camerounaise malgré tous leurs discours lénifiants et stériles.

Nous sommes toutefois conscients que ces deux premières années furent celles de l’apprentissage et de l’acquisition d’une certaine expérience et de maturation de notre offre et de notre projet politique pour le Cameroun. Nous y sommes et nous avançons avec nos moyens actuellement limités, mais aussi avec une foi et une détermination inébranlable. Ce sont les raisons pour lesquelles les rangs de nos militants et sympathisants grossissent de plus en plus dans cet environnement très sclérosé et pris en otage par des formations politiques généralement dirigées par des hommes et des femmes qui refusent systématiquement de prendre leur retraite et laisser la place et la chance aux jeunes de proposer des options plus innovantes de projections politiques.


5-Perspectives

Comme il a été précisé plus haut, le FDC est un jeune parti qui prend ses marques, fait ses bancs tout en marquant le terrain politique national et local de ses empreintes de jeunesse, de dynamisme et d’innovation dans la conception et la praxis politique qui doivent absolument évoluer et se moderniser au Cameroun pour répondre aux exigences du temps changeant et aux aspirations légitimes des Camerounais. Le FDC travaille en priorité à implanter et structurer une base militante solide et à construire un leadership politique approprié pour répondre efficacement aux défis de l’heure. Ces défis sont essentiellement portés par cette jeunesse qui est ouverte sur le monde à la faveur particulière des nouveaux outils et techniques modernes de l’information et de la communication.

Nous nous appuierons sur la force et la capacité d’innovation de cette jeunesse tout en nous ressourçant auprès des aînés et autres forces expérimentées du progrès réel et global du Cameroun. Le FDC compte être présent, proposer, initier, critiquer, participer dans tout ce qui relève de l’intérêt général du Cameroun et des Camerounais. Il est animé par sa ferveur patriotique, son idéologie et son projet de société qui doivent prendre corps au sein de la société camerounaise pour propulser ce pays au sommet des nations puissantes d’Afrique et du monde. Nous disposons largement des moyens pour y parvenir, en réglant simplement les questions élémentaires de gouvernance qui ont dépassé le régime qui nous gouverne lamentablement depuis des décennies.


6-Position sur les grandes questions et les enjeux actuels d’intérêt national

Le FDC s’exprime de tout temps sur les questions et enjeux d’intérêt national et même local au Cameroun. Cela participe de son rôle d’animateur de la vie politique nationale, avant d’être une force de conquête et de gestion de pouvoir à divers niveaux de responsabilités. Les dirigeants du FDC ainsi que les cadres de sa Cellule de Communication sont très présents et actifs sur divers espaces médiatiques ou de prises de décisions notamment pour faire savoir et partager la position de notre partie sur diverses questions d’actualités ou de stratégie.

C’est ainsi que le parti s’est prononcé clairement sur des nombreuses préoccupations d’intérêt national lors de ce fameux Grand Dialogue National. Ces propositions étaient notamment faites en onze points névralgiques qui devraient à notre avis retenir l’attention et l’intérêt des acteurs et décideurs de ce pays pour un avenir plus rassurant et heureux. Il s’agissait et il s’agit encore des onze points suivants :


1-Cessez-le-feu et le dépôt des armes en zones anglophones par les différents belligérants (Bandes armées séparatistes et Armée régulière).


2-Libération ou Amnistie de certaines personnes détenues et/ou condamnées dans le cadre de la Crise Anglophone.


3-Libération ou Amnistie de toutes les personnes détenues et/ou condamnées dans le cadre de la Crise Post-électorale au Cameroun.


4-Débat sur la Forme de l’Etat (après avoir fait le Bilan de l’Etat Unitaire Décentralisé sous le Régime actuel) et Adoption de la nouvelle forme de l’Etat.


5-Organisation de la Grande Conférence de la Diaspora Camerounaise.


6-Application de l’Article 66 de la Constitution relatif à la Déclaration des Biens des Gestionnaires des Fonds Publics au Cameroun.


7-Inventaire de la Lutte contre la Corruption et les Détournements de Fonds publics au Cameroun.


8-Réforme consensuelle du Code Electoral et d’Elections Camerooon (ELECAM)


9-La Désignation d’un Grand Médiateur pour conduire le Grand Dialogue National et veiller à la mise en œuvre de ses résolutions.


10-Mise sur pied d’une Commission Permanente Mixe du Suivi et de la Mise en Application ou en Œuvre des Résolutions du Grand Dialogue National.


11-Mise sur pied d’une Commission Vérité-Réconciliation-Reconstruction.

A cela s’est ajoutée l’actuelle crise sanitaire provoquée par la pandémie du Covid19 au sujet de laquelle le FDC a saisi les autorités compétentes pour qu’elle organise une riposte plus adéquate en tenant compte du contexte camerounais largement dominé par une certaine précarité des populations qui sont de surcroit majoritairement actives dans le secteur informel fragile, précaire et à faible valeur ajoutée matérielle et financière.

Conclusion

Voilà, chers messieurs et mesdames des médias, chers invités, chers amis politiques et chers dirigeants, militants et sympathisants du FDC, la principale teneur de notre déclaration à l’occasion de notre deuxième anniversaire.

Nous sommes maintenant disposés à répondre à vos questions pour vous éclairer et vous permettre de mieux éclairer l’opinion nationale et internationale sur notre parti FDC.'

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter