Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 21Article 486178

Politique of Tuesday, 21 January 2020

Source: agencecamerounpresse.com

Crise à l'UPC: Me Simon Kack Kack veut remobiliser les troupes

Après le retrait de leurs différentes listes pour les municipales et législatives du 09 Février 2020, les remous que l’ingérence du ministre de l’Administration a causé au sein de ce parti historique, et enfin les décisions du Conseil Constitutionnel il faut dire que le moral des militants et sympathisants sont au plus bas.

C’est peut être la raison pour laquelle Me Simon Kack Kack a initié cette correspondance

« Bonjour chers camarades de l'Union des Populations du Cameroun (UPC), la déculottée que nous venons de subir lors du contentieux préélectoral a indubitablement porté un sérieux coup au moral de plusieurs d'entre vous ; mais cet échec politico judiciaire ne doit guère dynamiter votre engagement militant au sein du seul Parti indépendantiste de notre pays.

Je puis vous assurer la main sur le cœur que l'âme immortelle du pays Camerounais ne mourra guère comme l'ont projeté certains esprits malveillants, opportunistes et antipatriotes Je puis vous dire avec force et vigueur qu'une nouvelle ère s'ouvre dès à présent pour l'UPC dont la première bataille est la restauration de la légalité et la légitimité en son sein. Celle ci passe inéluctablement par une stratégie qui consiste à rappeler partout besoin est que le Gouvernement de la République n'a aucun droit de s'ingérer dans les affaires intérieures des Partis politiques en nommant des dirigeants.

Il serait plus qu'impératif de faire comprendre à ceux qui ont eu l'outrecuidance de s'immiscer dans la gouvernance de l'UPC que depuis la création de notre Parti le 10 avril 1948, ses pères fondateurs lui ont donné le statut et la nature d'un Parti de masse. Il en résulte que c'est la base militante qui détient le pouvoir en son sein et elle l'exerce par l'entremise du Congrès qui confère la légalité et la légitimité aux hauts dirigeants du Parti. Il ne revient donc pas sous quelque prétexte que ce soit à un Ministre de la République de désigner le Secrétaire Général de l'UPC.

La restauration de notre légalité et notre légitimité a déjà commencé sous tous ses aspects. Je profite donc de cette tribune pour inviter tous les camarades à rester fermes dans leurs convictions militantes et surtout d'éviter d'aller en hibernation ou en villégiature chez les vendeurs d'illustrations qui polluent notre microcosme politique dans le seul but de conduire l'UPC à sa dernière demeure. Ne perdez pas de vue que la période que nous traversons en ce moment est une zone de turbulence qui avait été prévue dans les propos prémonitoires du Mpodol… ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter