Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 06 06Article 600511

Politique of Sunday, 6 June 2021

Source: www.camerounweb.com

Crise au SDF: le Chairman Fru Ndi convoque une réunion du CEN

La réunion ordinaire aura lieu le 12 juin prochain à Yaoundé La réunion ordinaire aura lieu le 12 juin prochain à Yaoundé

• La réunion ordinaire aura lieu le 12 juin prochain à Yaoundé

• Elle sera élargie aux Maires, Députés et Sénateurs

• Elle sera présidée par S.E. Ni John Fru Ndi



A l’issue du comité exécutif régional du Littoral du Social democratic front du 21 mars 2021 présidé par le député de Wouri Est, Jean Michel Nintcheu, les participants ont pris un certain nombre de résolutions à l’encontre de leur grand camarade de la circonscription électorale de Douala 1er, Joshua Nambangi Osih.

Cette décision a entrainé une profonde crise au sein du SDF. Et pour la résoudre, la cellule juridique du parti a été saisie. Cette instance avait trois semaines pour rendre sa copie dans l’affaire Joshua Nambangi Osih. Mais plus de quatre semaines après, le rapport semble coincé.

Ce vendredi 04 juin 2021, dans un communiqué signé de son secrétaire général, le Sénateur Jean Tsomelou, le parti convoque une réunion ordinaire pour le 12 juin prochain à Yaoundé.
"Cette réunion qui débutera à 9h précise est élargie aux Maires, Députés et Sénateurs, et présidée par S.E. Ni John Fru Ndi" précise le communiqué.

Ci-dessous le communiqué du SDF

Communique_SDF_Reunion

Joshua osih mis à l’écart du Social Democratic Front ne digère pas sa défaite

Les difficultés du premier vice-président du Social Democratic Front ont pour catalyseur Jean Michel Nintcheu. Les deux députés devraient pourtant être des alliés au regard de leur position actuelle sur l’échiquier politique national. Tous deux élus dans des circonscriptions populaires du Wouri, ils siègent à l’Assemblée nationale et occupent chacun des positions de pouvoir au sommet du parti. Pendant que l’un est premier vice-président national, l’autre est tout simplement président régional pour le Littoral. Deux messieurs de la même génération qui devraient passer d’interminables journées à redessiner le monde. Et pourtant ! Depuis plusieurs semaines, ils s’échangent des amabilités en public et en privé dans le cadre d’une lutte d’influence interne.

La bataille de la succession

L’enjeu est devenu évident après que le chairman John Fru Ndi a dit sa volonté de passer la main à la tête du Comité exécutif national. Les deux hommes que tout rapproche convoitent le fauteuil avec la même envie, mais deux stratégies différentes. L’un veut ancrer le SDF dans la République en lui donnant l’image respectable d’un parti de gouvernement, l’autre veut renforcer l’image du parti de masse au slogan ravageur du « Biya Must Go ». Dans les coulisses, se jouent aussi des batailles sourdes où les cloisons communautaires – francophones/anglophones, grassfields/côtiers pourraient être déterminantes pour le parti-phare des années de braises dont la survie même est menacée par ces bagarres d’éléphants. Mais Joshua Osih peut désormais s’appuyer sur ses origines anglophones pour espérer gagner les confiance de certains caciques du SDF qui jurent qu’un francophone ne saurait diriger ce parti qui reste très puissant dans les deux régions anglophones.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter