Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 06Article 546718

Politique of Tuesday, 6 October 2020

Source: camer

Crise au RDPC: Alphonse Joseph Bibehe crie à la 'mafia' et dénonce à sa mise à l'écart

Consultant international spécialisé dans la finance, l’immobilier, l’intelligence économique et stratégique, Mpepee Alphonse Joseph Bibehe est un homme politique qu’on ne présente plus ! Qui ne connaît pas ce brave fils de la Sanaga-Maritime qui fait rêver ses compatriotes au travers de ses différents projets aussi novateurs que salvateurs savamment réalisés au Cameroun ?

Sa carrière professionnelle commence à l’aube de la transition politique au sommet de l’État en 1982 ; Il a 25 ans. Il est haut cadre de la Boston Bank Cameroon. Par la suite, le destin va tour à tour le placer sur le devant de la scène : Directeur commercial chez International Business Co (Groupe français spécialisé dans l’import-export), Auditeur Senior chez Arthur Young (Ernst & Young), Directeur des Ventes à la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun. En 1996, il quitte les Brasseries du Cameroun pour se mettre à son propre compte. C’est ainsi qu’il met sur pied sa propre Brasserie (Siack-Isenbeck) ; laquelle fait la fierté de tous les Camerounais. Mpepee n’a que 39 ans et fait parler de lui dans tous les milieux d’affaires et dans tous les cénacles économiques au Cameroun et à l’échelle internationale.

Philanthrope

En 2016 il met sur pied à Yaoundé une Fondation éponyme dont l’objectif est d’apporter aide et assistance aux couches sociales les plus défavorisées. La Fondation Bibehe permet en effet aux populations d’avoir accès à l’eau potable et aux soins médicaux de qualité. La promotion de la diversité culturelle est également une activité de cette Fondation qui naguère, a édité un dictionnaire de 27.000 mots, des livres de grammaire et d’orthographe, un manuel d’apprentissage, un recueil de proverbes et un nouveau testament en Bakoko, la langue maternelle du promoteur qui œuvre toujours pour le bien-être des Camerounais.

Mpepee est aujourd’hui le big boss de la Holding Clehminvest ; active dans l’ingénierie immobilière, l’énergie, l’agriculture et le commerce. Il est actuellement à l’œuvre dans un gigantesque projet immobilier (évalué à plus de 400 milliards de F CFA) sur les hauteurs du lieu-dit Golf à Yaoundé. Sur ce site qui s’étend sur des hectares, il compte bâtir des logements haut de gamme et un centre d’affaires (galerie marchande, supermarchés, hôtel 5 étoiles, salle de banquets, espace de loisirs) grandeur nature. Ces infrastructures vont à coup sûr booster l’économie camerounaise et générer des emplois … à l’orée des grands événements sportifs, culturels et politiques.

La politique du complot

Sur le plan politique, il est membre du comité central du Rdpc. Ses états de service à l’égard de ce parti ne font l’ombre d’aucun doute. Tout le monde sait qu’il est le principal financier du Rdpc dans la Ville d’Edéa en particulier et dans le département de la Sanaga-Maritime en général. Il était candidat au poste de Conseiller régional mais a été injustement écarté.

En effet Mpepee Alphonse Joseph Bibehe est victime d’un complot minutieusement planifié par des hommes sans foi ni loi au comité central du Rdpc. On accuse particulièrement Jean Nkuété qui a prêté main forte aux politiques qui ne ménagent aucun effort pour abhorrer le développement harmonieux de la Sanaga-Maritime ; un département qui veut pourtant sortir de sa torpeur qui n’a fait que trop durer. Sinon comment comprendre la pertinence du choix à Edéa 1er des clercs complètement usés comme Valentin Essex ou Etjeke Nzeke … en lieu et place de Mpepee Alphonse Joseph Bibehe ?

Le filleul et le parrain

Les populations de la Sanaga-Maritime en général et les militants du Rdpc sont toujours médusées et stupéfiées suite à la mise à l’écart de Mpepee Alphonse Joseph Bibehe. Sa candidature a pourtant été validée et positionnée en tête aussi bien par la départementale que par la régionale du Rdpc.
En effet, Pierre Titti, Président de la Commission départementale de réception et d’analyse des candidatures et Laurent Esso, Président de la Commission régionale de contrôle ont confirmé la candidature de Mpepee Alphonse Joseph Bibehe. La liste portant son nom a été acheminée à la Commission nationale d’investiture présidée par Jean Nkuété. C’est à ce niveau que son nom saute pour être remplacé par celui d’Etjeke Nzeke, Filleul du Ministre des Transports (secret de polichinelle), Jean Ernest Ngalle Bibehe, le frère de l’autre ! Suivez mon regard !

Grincements de dents

Si certains pensent que ce sont des règlements de comptes découlant des primaires au sein du Rdpc où la discipline du parti a été foulée aux pieds, d’autres disent que Mpepee ne mérite pas une telle humiliation parce qu’il est le principal artisan de la victoire du Rdpc aux municipales à Edéa 1er et aux législatives dans le département de la Sanaga-Maritime.
C’est pour cette raison que les grincements de dents se font actuellement entendre par-ci et par-là. Les militants du parti de la flamme n’acceptent pas la disqualification sans raison de ce fervent militant et entendent demander réparation au Président national Paul Biya. Les populations sont en effet très déçues et croient dur comme fer que le capitaine d’industrie aurait pu apporter son expertise et son expérience au sein du Conseil régional qui va se mettre en place.

• C’est la première fois qu’il est candidat à une élection. Ses ennemis voyaient en lui le futur Président du Conseil régional. Un poste qui devait davantage le conforter dans sa position de patron politique de la Ville d’Edéa. Mais ses adversaires politiques ont accompli le sale boulot au détriment du département qui laisse les plumes dans cette guerre de leadership.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter