Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 24Article 536923

Politique of Monday, 24 August 2020

Source: www.camerounweb.com

Crise au PCRN: Laila Mbombo l'ex de Cabral Libii, répond à Olson Bao, vice-président du parti

Laila Mbombo, l'ex de Cabral Libii s'immisce dans la crise qui secoue le parti depuis un moment. Le vice-président du parti du cabri Olivier Atinbop alias Olson BAO, a publié une corresponsdance pour prendre la défense des Bamileke. La nouvelle coqueluche de la toile camerounaise a adressé une lettre à Olson Bao. Lecture!


Cher Olson Bao, l'occasion fait le larron...



Je me sens toujours concernée par les luttes pour nos libertés. Oui! Vous vous battez en ce moment contre votre formation politique pour faire entendre votre voix. Vous êtes courageux et votre démarche louable. N'arrêtez jamais de pointer ces irrégularités. Au-delà de cette bataille, vous devez vous poser la question de savoir si Sekou Kouagne est un bamiphobe.

Kouagne est bel et bien bamiphobe. Il n'aime pas les Bamilékés. Il ne les aime tellement pas qu'un jour alors que je le questionne sur ses rapports ambigüs avec une connaissance, une pétillante journaliste de la radio du peuple,à l'époque, voici ce qu'il repond: " nous ne sommes que simples amis. Ne t'inquiète pas pour ça. C'est une belle fille mais elle est Bamiléké. Je l'aurais peut-être sautée si elle était d'une autre ethnie. Les filles Bamilékés sont insipides et l'eau- l'eau. Je n'aime.pas ces gens". Ne laissez aucun doute vous hanter: Sekou n'aime pas les Bamilékés.

Tous les esclaves de pièces de monnaie autour de lui ne font que sa volonté. En tant que vice-président de sa secte politique, vous devez le savoir. Allez donc droit au but et tirez-vous d'affaires avant qu'il ne soit trop tard. Vous n'étiez qu'un giratoire essentiel à une étape de sa vie comme d'autres bien avant vous. C'est poignant de le dire mais c'est la triste réalité.

Réfléchissez et prenez votre décision. Sachez que le mouvement des Marmites Bouillantes sera très heureux de vous accueillir en son sein. Nous sommes un mouvement transpartisan et de nos marmites ne jaillissent que des idées républicaines. Elles sauront nourrir votre forte envie de démocratie vivante. Nous savons que les Bamilékés représentent une part importante de la population camerounaise. Et donc,sont pour ainsi dire une couche non négligeable de notre société et une force indispensable au développement de notre économie,par le dynamisme économique dont ils font preuve.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter