Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 18Article 580840

Politique of Thursday, 18 March 2021

Source: camerounliberty.net

Crise au Cameroun: l’urgence d’une modification de la forme de l’Etat

La sante d’abord dans une localité. Comment expliquer donc que malgré la décentralisation ventée par le régime Biya, le maire soit incapable d’implémenter une politique sanitaire ? Face à la pandémie du Corona virus ou du choléra, le maire est et reste spectateur dans son territoire de compétence, il n’a aucun pouvoir ni sur le personnel de santé, ni sur les hôpitaux, encore moins le chef de centre de santé qui rend compte directement au préfet.

Le maire n’a aucune compétence et attribution sur l’éducation car aucun pouvoir sur les enseignants, proviseur délégué départementaux à qui il ne peut donner aucune instruction, tous dépendant du préfet.

Pire, c’est le préfet qui valide les comptes annuels des maires, leurs destitutions doivent être approuvées par le préfet .Dans certains cas, le préfet intervient dans le choix des autorités traditionnels.

Pour comprendre jusqu’où va le pouvoir du préfet dans une localité, commandez et lisez « l’Audace d’être diffèrent » d’Abakar Ahamat et vous verrez que pas un iota a bougé sur le pouvoir des préfets malgré la décentralisation.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter