Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 04 05Article 460244

General News of Friday, 5 April 2019

Source: Camer.be

Crise anglophone: voici comment Atanga Nji octroie le kit d'aide aux familles

C’est ce qui ressort du point de presse donné ce jour à Yaoundé, par Paul Atanga Nji le ministre de l’Administration territoriale (Minat), sur le bilan relatif au plan humanitaire d’urgence institué par le chef de l’Etat, suite à la crise politico-militaire en cours dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Huit mois après son lancement, Paul Atanga Nji le Minat était face à la presse ce jour, pour faire le bilan de l’opération d’aide humanitaire d’urgence sur la crise anglophone. Selon le patron de la territoriale camerounaise et coordonnateur général dudit projet, 75 mille familles déplacées internes, ont déjà reçu l’aide ordonnée par le président de la République. Pour Paul Atanga Nji, le Cameroun compte 152 familles déplacées internes, du fait de la crise anglophone. Familles qui à l’en croire, se répartissent essentiellement dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, et huit mille dans les régions du Littoral, de l’Ouest et du Centre.

Et c’est dans un rapport de 58 pages, que le ministère de l’Administration territoriale, a consigné le bilan sur la gestion du plan d’urgence humanitaire dont le cout avait été estimé à près de 13 milliards francs Cfa. Paul Atanga Nji n’a pas manqué de fustiger ces Ongs qui selon lui, « gonflent le nombre de familles déplacées internes à 400 mille, pour faire de la situation du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, un fonds de commerce ».


Et le Minat n’a pas hésité à démontrer ce qu’il considère comme un subterfuge visant à obtenir beaucoup de fonds de la part des institutions internationales. « Lorsque ces Ongs avancent le chiffre faux de 400 mille familles déplacées internes, cela correspond à 400 millions d’Euros. Ces chiffres avancés par des Ongs, sont des fake news visant à inciter à une intervention extérieure sur le Cameroun, et à piétiner ainsi notre souveraineté », n’a pas manqué de faire observer le Minat.

Pour ce qui est des différents partenaires du Cameroun, Paul Atanga Nji a indiqué qu’ « ils sont la bienvenue, mais leur aide doit être apportée en fonction des besoins exprimés par le gouvernement, lequel a des informations fiables sur la situation humanitaire née de la crise anglophone ». Le Minat a entre autres, indiqué que « le projet d’assistance humanitaire d’urgence, est personnellement suivi par le président de la République Paul Biya. Il ne s’agit donc pas d’un jeu. Nous avons déjà effectué 60 voyages dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest, en vue de la distribution des dons dédiés à l’aide humanitaire d’urgence ».

Le point de presse de Pau Atanga Nji le Minat, s’est achevé par une descente sur les sites de Yaoundé abritant les familles déplacées internes de la crise anglophone.