Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 11Article 572902

Actualités Régionales of Thursday, 11 February 2021

Source: Cameroon Info

Crise anglophone: un bébé incendié dans une maison à Batibo

Cette nouvelle tragédie est attribuée aux forces de défense et de sécurité camerounaises, mais Cameroon-Info.Net n’est pas encore en mesure de confirmer ces accusations.

L’image choque, comme de nombreuses autres diffusées ça et là de par les réseaux sociaux depuis le déclenchement de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en 2016. Ce jeudi 11 février 2021, alors que la jeunesse camerounaise est à l’honneur avec une fête à elle spécialement dédiée, l’opinion est heurtée dans sa sensibilité par cette image montrant un civil, tenant dans ses bras le macchabé d’un enfant calciné, qui a rassemblement trouvé la mort dans un incendie.

Notre consœur Mimi Mefo de la Deutsche Welle (DW), révèle que la scène a eu lieu à Batibo, département de la Momo, région du Nord-Ouest. Un doigt accusateur est pointé sur les forces de défense et de sécurité camerounaises, lesquelles auraient incendié la maison alors que le bébé s’y trouvait endormi.

Pour l’heure, Cameroon-Info.Net n’est en mesure de confirmer ces accusations, dans un environnement où, à l’aune de ce type d’ignominie, les différentes parties belligérantes se rejettent souvent le tort. L’armée pour sa part n’a pas encore réagi à ces accusations.

Cette tragédie rappelle celle de Ngarbuh, survenue il y a bientôt un an, le 14 février 2020, où plusieurs enfants avaient été tués puis incendiés dans des maisons de fortune... par certains éléments des forces de défense et de sécurité, qui répondent désormais de leurs actes devant la justice.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter