Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 18Article 580849

Politique of Thursday, 18 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Crise anglophone : le pacte entre Ebenezer Akwanga et le colonel Bamkoui

En échange d’une forte somme d’argent, le leader ambazonien doit livrer toutes les informations susceptibles d’aider l’armée camerounaise à détruire la sécession anglophone.

Le docteur Ebenezer Akwanga est désormais vu du mauvais œil par les séparatistes anglophones. S faute est d’avoir rencontré les autorités camerounaise notamment le Colonel Joel Emile Bamkoui, commandant de la sécurité militaire et Maxime Eko Eko, le directeur de la direction générale de la recherche extérieure. Il l’a d’ailleurs avoué lui-même lors d’une émission. Ainsi avoué les leaders anglophones continuent de se demander qu’est ce qui a été conclu entre Akwanga et les autorités camerounaise. « Le Dr Akwanga avoue avoir rencontré le colonel Bamkoui et Eko Eko dans des pièces séparées pendant plus de cinq heures ! Dites-nous ce dont vous avez discuté et comment cela a fait avancer la lutte ! Vous ont-ils demandé de venir dissoudre l'IG et de former un conseil révolutionnaire ? C'est tout ce que vos 30 ans d'expérience ont pu accomplir », se demande Oshu dans un commentaire sur Facebook.

Les activistes anglophones ne manquent ps d’ailleurs de faire un bref portrait du docteur Akwanga : « Celui-ci s’appelle Ebenezer Akwanga, patron du groupe armé indépendantiste anglophone Southern Cameroons Defence Forces (SOCADEF). Après avoir été approché puis corrompu par le colonel Émile Bamkoui et le commissaire Eko Eko Maxime (patrons de services secrets), au lieu de la boucler, cet individu a engagé une campagne contre le gouvernement intérimaire et contre la révolution anglophone. Il n’y a aucun respect pour ces leaders séparatistes qui ont vendu leur âme au régime de Paul BIYA qui massacre de pauvres innocents tous les jours en zone anglophone. Qu’Akwanga commence par dire comment il s’est échappé de la prison centrale de Yaoundé en 2003 car dit-on souvent, trop parler c’est maladie », lance un internaute.

Mais en réalité, la rencontre avec Bamkoui et Eko aurait abouti à un deal selon lequel, Ebenezer Akwanga doit livrer toutes les informations susceptibles de casser la crise anglophone, moyennant de fortes sommes d’argent

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter